Home / ACTUALITE / Scandale d’abus sexuels en HaA?ti: le directeur gA�nA�ral d’Oxfam GB dA�missionne

Scandale d’abus sexuels en HaA?ti: le directeur gA�nA�ral d’Oxfam GB dA�missionne

16A�MaiA�2018

AFP/Archives / Daniel LEAL-OLIVASLe directeur gA�nA�ral d’Oxfam GB, Mark Goldring, A� Londres, le 12 fA�vrier 2018

Le directeur gA�nA�ral d’Oxfam GB, Mark Goldring, a annoncA� mercredi sa dA�mission, pour offrir un nouveau dA�part A� l’ONG dont la rA�putation a souffert aprA?s les rA�vA�lations d’abus sexuels commis par certains de ses employA�s en HaA?ti.

Dans un communiquA�, M. Goldring a prA�cisA� qu’il resterait jusqu’A� la fin de l’annA�e mais qu’ensuite, il A�tait bon que l’ONG se reconstruise « avec une personne qui amA?nera une vision fraA�che, de l’A�nergie avec un engagement A� long terme ».

Oxfam avait A�tA� au cA�ur d’un scandale et perdu des milliers de donateurs aprA?s la rA�vA�lation, en fA�vrier, d’abus commis en HaA?ti par certains de ses employA�s aprA?s le sA�isme de 2010.

Une jeune HaA?tienne avait racontA� au quotidien britannique The Times avoir eu une relation avec l’ancien directeur d’Oxfam en HaA?ti, Roland Van Hauwermeiren, alors qu’elle avait 16 ans et lui 61. D’autres employA�s A�taient accusA�s de harcA?lement et d’intimidation. Un tA�moin avait dit avoir A�tA� menacA� physiquement.

Une enquA?te interne avait A�tA� menA�e en 2011 au sujet de la mission humanitaire en HaA?ti, et A� la suite de cette enquA?te, sept employA�s d’Oxfam avaient quittA� l’ONG. Quatre avaient A�tA� licenciA�s pour « faute grave » tandis que trois avaient dA�missionnA� dont Roland Van Hauwermeiren, qui avait admis avoir engagA� des prostituA�es.

Celui-ci avait poursuivi sa carriA?re dans l’humanitaire, devenant chef de mission pour Action contre la faim (ACF) au Bangladesh de 2012 A� 2014. Oxfam n’avait pas communiquA� A� ACF les raisons de sa dA�mission.

AFP / Gal ROMAOxfam en chiffres

« Nous aurions dA� A?tre plus proactifs », avait reconnu M. Goldring devant les membres d’une commission parlementaire britannique.

Pour tenter de restaurer son image, Oxfam avait annoncA� une sA�rie de mesures dont la crA�ation d’une commission « indA�pendante » pour passer en revue la culture et les pratiques de l’ONG.

« AprA?s la rA�vA�lation publique des A�checs passA�s d’Oxfam, nous avons redoublA� d’efforts pour faire en sorte qu’Oxfam soit un endroit sA�r et respectueux pour tous ceux en contact avec nous », a dA�clarA� M. Goldring, citA� dans le communiquA�.

La prA�sidente d’Oxfam GB, Caroline Thomson, a saluA� l' »intA�gritA� » et l' »humilitA� » de Mark Goldring.

« AprA?s avoir dirigA� avec succA?s Oxfam pendant cinq ans, travaillA� avec des millions de personnes pour les aider A� A�chapper A� la pauvretA�, construit la confA�dA�ration internationale d’Oxfam, et rA�coltA� des revenus records, Mark a affrontA� l’A�preuve d’une vie en gA�rant la crise qui nous a frappA� en fA�vrier, liA�s A� des A�vA�nements qui se sont produits avant qu’il a rejoint Oxfam », a-t-elle dit dans le mA?me communiquA�, estimant qu’ « il a relevA� cet immense dA�fi ».

Le scandale avait dA�jA� entraA�nA� la dA�mission de la directrice gA�nA�rale adjointe d’Oxfam Penny Lawrence dA?s le mois de fA�vrier.

Oxfam GB fait partie de la confA�dA�ration Oxfam International qui regroupe une vingtaine d’organisations

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *