Home / ACTUALITE / Jerada : Le plan de sauvetage du gouvernement

Jerada : Le plan de sauvetage du gouvernement

Une série de mesures annoncée en réponse aux revendications socio-économiques des habitants de la province

Le chef de gouvernement, Saad Eddine El Othmani a annoncé, samedi à Oujda, un plan d’urgence en réponse aux revendications socio-économiques des habitants de la province de Jerada. Une batterie de mesures a été dévoilée par le chef de gouvernement lors d’une réunion avec les élus locaux, les opérateurs économiques et la société civile de la région. On retiendra parmi les décisions majeures, la suspension immédiate de tous les permis d’exploitation minière non conformes aux lois en vigueur. Cette mesure qui a été prise à l’issue d’une enquête entrera en vigueur dans les plus brefs délais. L’Exécutif a également lancé une étude d’exploitation relative au secteur minier. Celle-ci a révélé l’existence d’autres minerais inexploités dans la province, notamment le zinc, le plomb et le cuivre. En vertu de cette étude, il sera procédé à l’autorisation de l’investissement et de l’exploitation rationnelle et réglementaire de ces minerais.

Selon le chef de gouvernement, cette exploitation aura un impact positif en termes de création d’emploi et de développement de la région. Autre mesure importante, les ouvriers de la société Charbonnages du Maroc bénéficieront de logement, a souligné le chef de gouvernement précisant que des instructions ont été données aux parties concernées afin de mettre en œuvre cette mesure dans les plus brefs délais. Il a aussi été décidé qu’une somme d’environ 2,5 millions de dirhams soit mise à la disposition de la cellule juridique chargée de la coordination avec la Caisse de retraite et d’assurance en vue de gérer les dossiers des maladies professionnelles des employés des Charbonnages du Maroc.

Dans le cadre des efforts visant le développement de la province, M. El Othmani a assuré que la zone industrielle de Jerada, dont les travaux ont été lancés, va permettre aux jeunes entrepreneurs de réaliser des projets, et ce en mettant à leur disposition le foncier nécessaire. Pour ce qui est du volet de l’environnement et de l’agriculture, il a noté que le gouvernement, qui prône «l’écoute et la réalisation», a pris une panoplie de mesures, dont notamment la mobilisation de 3.000 hectares pour l’exploitation agricole, dont 1.000 pour les ayants droit et 2.000 en faveur des jeunes. M. El Othmani a assuré que «l’écoute des différentes revendications des habitants sera profonde, et nous allons suivre et accorder l’importance requise pour répondre autant que possible aux attentes des citoyens». Rappelons qu’il s’agit de la 4e escale régionale du chef de gouvernement. Elle fait suite à celles tenues à Drâa-Tafilalet, Beni-Mellal-Khénifra et Fès-Meknès.

Le gouvernement déterminé à relever les défis de la région

Le gouvernement entend répondre aux doléances prioritaires des habitants de Jerada en attendant d’accélérer la mise en œuvre de plusieurs projets de développement socio- économique au profit de la région. Lors de sa visite dans l’Oriental, Saad Eddine El Othmani a fait savoir que le gouvernement est déterminé à relever les défis imposés au niveau de la région. « Des programmes seront mis en place à court et moyen termes », a-t-il souligné.  Pour leur part, les habitants comptent sur des mesures rapides de la part du gouvernement pour améliorer leur situation socio-économique. La création d’emploi figure en tête de leurs revendications. Cette visite, la quatrième du genre dans le cadre des visites qu’effectue la délégation gouvernementale dans les régions du Royaume, « n’est pas circonstancielle, mais elle s’inscrit dans le cadre d’un programme global », a relevé M. El Othmani  notant que la délégation gouvernementale se rend dans les régions pour écouter les élus et les habitants, examiner les différents projets et remédier aux problèmes qui peuvent en entraver la réalisation. Selon le chef de gouvernement, la mutualisation des efforts entre les différentes parties   permettra de parvenir à des solutions importantes et positives.

Pauvreté et chômage 

La ville de Jerada est décimée par le chômage, qui sévit surtout parmi les jeunes et les femmes. Lors de la rencontre avec le chef de gouvernement et la délégation gouvernementale, le président du Conseil régional, Abdenbi Bioui, a mis l’accent sur plusieurs indicateurs relatifs à la précarité et au chômage. Ce dernier a appelé  à déployer davantage d’efforts pour améliorer l’accès aux services de base, appuyer la formation professionnelle et promouvoir le secteur de l’économie sociale et solidaire.

Les autres intervenants ont plaidé en faveur d’une stratégie claire à même d’assurer un développement durable et inclusif, d’améliorer le climat des affaires et de drainer davantage d’investissements en vue de créer des emplois au profit notamment des jeunes. Ils ont également appelé à accélérer la cadence d’exécution du nombre de conventions se rapportant à la réalisation de plusieurs projets de développement, à la mise à niveau des infrastructures, à pallier le problème de la pénurie de l’eau, à la régularisation de la situation juridique des terres soulaliyates et à la consécration de la justice spatiale.

Source: Aujourd’hui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *