Home / ACTUALITE / La justice américaine soupçonne un vaste système de corruption au sein de l’ONU

La justice américaine soupçonne un vaste système de corruption au sein de l’ONU

John Ashe, l’ambassadeur d’Antigua-et-Barbuda et ancien président de l’Assemblée générale des Nations unies, est accusé d’avoir accepté plus de 1,3 million de dollars

John Ashe, ancien président de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU), a été interpellé, mardi 6 octobre, par les autorités américaines, qui l’accusent d’avoir accepté plus de 1,3 million de dollars (1,15 million d’euros) de pots-de-vin en contrepartie de son aide à la réalisation de projets immobiliers.

Les autorités fédérales américaines ont mis au jour un système qui devait profiter à plusieurs hommes d’affaires d’origine chinoise. Ces derniers comptaient sur John Ashe pour faciliter la concrétisation d’un projet de centre de conférence sponsorisé par l’ONU, à Macao, dans le sud de la Chine, au budget de « plusieurs milliards de dollars », ainsi que des projets immobiliers à Antigua-et-Barbuda.

Source : LE MONDE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *