Home / ACTUALITE / Le dAi??rapage de trop de Pascal Smet

Le dAi??rapage de trop de Pascal Smet

Photo crAi??dit: Belga

Bruxelles 16/12/2017

Ai??Gomes David Raquel

Monsieur Pascal SmetAi?? du Parti Socialiste Flamand (S.PA), ministre de la MobilitAi?? dans la RAi??gion Bruxelloise, a encore dAi??rapAi??.

AprA?s les nombreuses critiques sur sa gestion politique et sur son style provocateur comme par exemple la phrase suivante qu’il a prononcAi?? suite aux controverses liAi??es Ai?? sa gestion des infrastructures routiA?res en octobre de cette mA?me annAi??e:Ai?? »En m’insultant, on crache au visage des Bruxellois ! »

Cette fois-ci, le ministre flamand a comparAi?? Bruxelles Ai?? « une prostituAi??e » dans un interview dans le magazine anglais « Politico » en disant textuellement:

« Je compare souvent Bruxelles Ai?? une prostituAi??e parce quai??i??en mA?me temps elle est belle, excitante et dAi??plaisante. Cai??i??est attirant et en mA?me temps repoussant.

Cai??i??est beau dans sa laideur et cai??i??est laid dans sa beautAi??. Cai??i??est une ville duale qui ne se rend pas la tA?che facile mais une fois quai??i??on en tombe amoureux on le reste ».

AprA?s des rAi??actions courroucAi??es sur les rAi??seaux sociaux et parmi de nombreux hommes politiques bruxellois,Ai?? ilAi?? a Ai??tAi?? forcAi?? de s’excuser.

Le Premier ministre Charles Michel a qualifiAi?? les propos de monsieur Pascal Smet comme « inacceptables » sur Twitter.

Ses collA?gues SocialistesAi??Rudi Vervoort etAi?? Laurette Onkelinx ont Ai??galement critiquAi?? la maniA?re dont Pascal Smet Ai?? insultAi?? la Capitale EuropAi??enne.

Monsieur Smet devrait avoir honte de rabaisser la ville qu’il est sensAi?? reprAi??senter!

C’est d’autant plus honteux que ses propos stigmatisent les femmes dans un contexte oA? elle doivent lutter pour l’Ai??galitAi?? et le respect!

C’est inacceptable qu’un homme politique de ce niveau puisse salir l’image de la capitale de l’Europe alors qu’il devrait la promouvoir!

Ai??Almouwatin TV & Radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *