Home / ACTUALITE / NON-MARCHAND: GOUVERNEMENT WALLON ET INTERLOCUTEURS SOCIAUX ENCADRENT LA CONCERTATION

NON-MARCHAND: GOUVERNEMENT WALLON ET INTERLOCUTEURS SOCIAUX ENCADRENT LA CONCERTATION

Photo:Belga

Le gouvernement wallon MR-cdH et les représentants du secteur non-marchand public et privé (employeurs et syndicats) ont confirmé jeudi lors d’une rencontre à Namur l’accord de refinancement du précédent gouvernement PS-cdH et convenu d’une méthode pour le mettre en oeuvre.

Les organisations syndicales se sont dites conscientes des difficultés financières de la Région wallonne. Elles ont toutefois rappelé au gouvernement que les efforts annoncés (la dotation sera augmentée de 10 millions d’euros en 2018, 20 en 2019 et 30 en 2020) restent « très modestes au regard du nombre de travailleurs », vu que le périmètre de l’accord englobe les travailleurs des maisons de repos (soit 15.000 effectifs temps plein), ce qui porte le total à 50.000 travailleurs concernés.
C’est la vice-présidente cdH et ministre de l’Action sociale Alda Greoli qui pilotera les négociations. Représentants des employeurs et des travailleurs feront au gouvernement une proposition d’affectation des moyens, sur laquelle le gouvernement tranchera.
« Nous avons cadré cette concertation sociale en demandant que le respect de l’enveloppe inclue d’éventuelles conséquences collatérales des propositions qui nous seront faites. Si par exemple une proposition de diminution du temps de travail est avancée, et que derrière il y a une difficulté pour le service qui amène des demande de moyens complémentaires pour des engagements compensatoires, le coût de ces engagements doit être compris dans l’enveloppe », a commenté la ministre.

Source: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *