Home / POLITIQUE / Commission Kazakhgate: « J’ai dit à Armand De Decker, stop c’est inacceptable » déclare De Clerck

Commission Kazakhgate: « J’ai dit à Armand De Decker, stop c’est inacceptable » déclare De Clerck

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders (MR) a confirmé cet après-midi, devant la commission d’enquête sur le « Kazakhgate », avoir rencontré le 2 février 2012 l’avocate française Catherine Degoul, à l’époque avocate de Chodiev. La rencontre, signalée par l’abbréviation « ADD + DR » dans l’agenda de Me Degoul, s’est bien produite à Bruxelles à l’initiative d’Armand de Decker (ADD), mais ne portait pas du tout sur le dossier Chodiev et sa transaction pénale – une transaction d’ailleurs conclue le 17 juin 2011, bien avant cette rencontre.

La rencontre du 2 février portait sur le dossier de Jean-Pierre Bemba (RD Congo), alors inculpé par la Cour pénale internationale. Par l’intermédiaire d’Armand De Decker, Me Degoul souhaitait remettre à Didier Reynders une lettre qui a ensuite été transmise à la ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open VLD).

Source: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *