Home / ÉCONOMIE / Sale temps pour le covoiturage à Bruxelles : Les voitures des conducteurs « Heetch.com » saisies

Sale temps pour le covoiturage à Bruxelles : Les voitures des conducteurs « Heetch.com » saisies

Crédit photo: LaLibre

Malgré un accord de principe avec le cabinet du ministre De Croo, ces chauffeurs affiliés à la plateforme de covoiturage (trajets frais partagés) Heetch.com se sont fait contrôler par des agents de « Bruxelles Mobilité » et ont vu leurs voitures confisquées.

Or, nous explique Teddy Pellerin, cofondateur de la plateforme, « nous prélevons 10 % des frais partagés versés par les utilisateurs de ces services pour les reverser à l’administration fiscale belge, dans le cadre de la loi sur les plateformes d’économie du partage… Pour nous mettre en conformité avec cette loi, nous avions pris contact avec le cabinet du ministre De Croo, engagé du personnel en Belgique, formé des chauffeurs occasionnels… Mais le récent « plan taxi » du ministre bruxellois de la mobilité Pascal Smet a apparemment changé la donne. Et nous ne savons que faire… »

Heetch propose ses services à des jeunes qui veulent réduire le coût de leur véhicule en partageant des trajets la nuit, entre 20 h et 6h du matin, à destination des fêtards. « Nous savons par expérience qu’à Paris, 90 % de nos utilisateurs n’ont jamais fait appel aux services d’un taxi.

La nuit, les 18-25 ans sont victimes de solutions de transport collectif insuffisantes, en particulier s’ils habitent en banlieue, et les offres professionnelles de transport ne correspondent pas à leurs attentes : elles sont insuffisantes la nuit et trop chères », explique encore Teddy Pellerin.

Source: LaLibre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *