Home / MONDE / AlgA�rie : le ministre des Affaires A�trangA?res qualifie les migrants de « menace »

AlgA�rie : le ministre des Affaires A�trangA?res qualifie les migrants de « menace »

 

AprA?s les dA�clarations hostiles contre les migrants du conseiller du prA�sident Bouteflika, le ministre des Affaires A�trangA?res, Abdelkader Messahel, a aussi crA�A� la polA�mique en qualifiant leur arrivA�e de « menace » pour la sA�curitA�.

EnA�AlgA�rie, les dA�clarations polA�miques se suivent et se ressemblent. Alors que le week-end dernier, Ahmed Ouyahia, un conseiller du prA�sident Bouteflika, osait le lien entre rA�fugiA�s, drogue et criminalitA�, ca��est au tour du chef de la diplomatie Abdelkader Messahel de s’attaquer aux migrants.

Selon lui leur arrivA�e dans le pays constitue « une menace pour la sA�curitA� nationale ».
‘DerriA?re ces flux massifs en AlgA�rie de migrants subsahariens, il y a des rA�seaux trA?s organisA�s qui entretiennent et facilitent ce genre de trafic humain ‘, a-t-il dA�clarA�.

Ces propos ont indignA� l’opinion publique algA�rienne. ‘Ils sont tenus par celui qui reprA�sente la diplomatie algA�rienne et la��AlgA�rie a toujours eu une approche de solidaritA� envers les pays africains. On est en train de dA�velopper une approche sA�curitaire’, a rA�agi Faycal Mettaoui, journaliste au quotidien El Watan. ‘Est-ce qua��on est en train de reprendre des propos de la��extrA?me-droite europA�enne ?’, sa��inquiA?te-t-il.

« Le racisme se durcit »

Cette polA�mique intervient deux semaines aprA?s le lancement d’une violente campagne virale contre les migrants subsahariens dans le pays. Le hashtag rA�digA� en arabe sur TwitterA�(#U�O�_U�U�O�U?O�O�U�U�_U?US_O�U�O�O?O�USO�, Non aux Africains en AlgA�rie)A�a enflammA� les rA�seaux sociaux algA�riens.

Parmi les nombreuses voix qui se sont A�levA�es pour dA�noncer cette campagne, celle de Kamel Daoud. Le 30 juin, l’intellectuel et A�crivain algA�rien, menacA� de mort dans son pays d’origine, sa��est attaquA� dans uneA�chroniqueA�A� cette « vague de racisme qui traverse la��AlgA�rie ces jours-ci ». Il estime que « le racisme se durcit, devient violent, sa��exprime sans tabou » dans le pays. Il regrette que ce phA�nomA?ne soit gA�nA�ralement associA� A� un vice occidental, et soit niA� en AlgA�rie et dans le monde dit « arabe ».

Ces derniA?res annA�es, les Observateurs de France 24 ont rapportA� A� plusieurs reprisesA�des cas de mauvais traitements,A�da��expulsions arbitrairesA�et de discriminations raciales basA�es sur la��origine ou la couleur de peau des victimes, des migrants souvent livrA�s A� eux-mA?mes dans le centre ou en pA�riphA�rie des villes algA�riennes.

Source: France24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *