Home / MONDE / Affaire russe: Trump dA�fend son fils « innocent »

Affaire russe: Trump dA�fend son fils « innocent »

A� Getty/AFP/Archives | Donald Trump Jr., le fils aA�nA� de Donald Trump, arrive A� la Trump Tower, le 17 janvier 2017 A� New York

Le prA�sident amA�ricain Donald Trump a dA�fendu mercredi matin son fils aA�nA�, affirmant qu’il A�tait « innocent » tandis que la publication d’un A�change d’emails alimentait encore davantage les soupA�ons concernant le rA?le de Moscou dans l’A�lection prA�sidentielle de 2016.

Donald Trump Jr, 39 ans, a rendu publics lui-mA?me mardi des courriels montrant qu’il A�tait au courant des efforts de la Russie pour aider la campagne de son pA?re, admettant dans l’un d’eux qu’il « adorerait » obtenir des informations compromettantes de Moscou sur la rivale dA�mocrate Hillary Clinton.

« Mon fils Donald a fait du bon travail hier soir », a tweetA� le prA�sident tA?t mercredi, faisant rA�fA�rence A� l’entretien de son fils mardi soir sur Fox News.

« Il a A�tA� ouvert, transparent et innocent », a-t-il estimA�. « C’est la plus grande chasse aux sorciA?res de l’histoire politique. Triste! », a estimA� le prA�sident, rA�pA�tant une accusation qu’il a dA�jA� A�mise A� plusieurs reprises concernant l’affaire russe.

D’aprA?s les emails, Donald Jr. a A�tA� informA� par un intermA�diaire britannique qu’il pourrait obtenir « des informations de trA?s haut niveau et sensibles » dans le cadre « du soutien de la Russie et de son gouvernement pour M. Trump ».

Il a expliquA� sur Fox que sa rencontre avec une femme identifiA�e dans les courriels comme une « avocate du gouvernement russe » n’avait menA� A� rien, assurant ne pas avoir A�voquA� cette discussion avec son pA?re car elle n’avait pas fourni d’informations compromettantes concernant Mme Clinton.

Il s’est rendu A� cette rencontre en juin 2016 avec Paul Manafort, directeur de la campagne Trump, et Jared Kushner, gendre de Donald Trump devenu l’un de ses plus proches conseillers A� la Maison Blanche.

Par ailleurs, le prA�sident s’est en de nouveau pris aux mA�dias mercredi.

« Souvenez-vous, quand vous entendez +ont indiquA� des sources+ dans les Faux mA�dias, souvent ces sources sont inventA�es et n’existent pas », a-t-il tweetA�, sans qu’il apparaisse clairement s’il faisait rA�fA�rence A� un article en particulier, puisque les informations de presse concernant la rencontre de son fils avec l’avocate russe ont A�tA� confirmA�es par les intA�ressA�s.

Plusieurs enquA?tes sont en cours aux Etats-Unis, de la part de la police fA�dA�rale (FBI) et de commissions du CongrA?s, concernant l’ingA�rence de la Russie dans le processus A�lectoral l’an dernier et notamment au sujet d’une possible collusion entre le premier cercle du prA�sident amA�ricain et le pouvoir russe.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *