Home / MONDE / Les Etats-Unis bravent la Chine avant une conversation entre Trump et Xi

Les Etats-Unis bravent la Chine avant une conversation entre Trump et Xi

AFP/Archives / JOHANNES EISELELe navire amAi??ricain USS Stethem arrive au port militaire de Wusong, le 16 novembre 2015 Ai?? Shanghai

Un navire militaire amAi??ricain s’est approchAi?? dimanche d’une Ai??le contrA?lAi??e par PAi??kin en mer de Chine mAi??ridionale, suscitant une vive rAi??action de PAi??kin Ai?? quelques heures d’une conversation tAi??lAi??phonique prAi??vue entre les prAi??sidents Donald Trump et Xi Jinping.

AprA?s cette dAi??monstration maritime amAi??ricaine, le ministA?re chinois des Affaires Ai??trangA?res a dAi??noncAi?? « une sAi??rieuse provocation politique et militaire ».

Le USS Stethem s’est approchAi?? Ai?? moins de 12 milles nautiques de l’Ai??le Triton dans l’archipel Paracel, contestant de facto la souverainetAi?? chinoise sur ce territoire occupAi?? par PAi??kin, mais Ai??galement revendiquAi?? par le Vietnam et TaA?wan.

Il s’agissait de la deuxiA?me opAi??ration amAi??ricaine destinAi??e Ai?? contester les visAi??es territoriales de la Chine dans cette zone maritime stratAi??gique, depuis l’arrivAi??e au pouvoir de l’administration Trump.

La premiA?re opAi??ration avait eu lieu le 25 mai, dans l’archipel Spratley plus au sud.

La Chine a exprimAi?? sa rAi??probation dans un communiquAi?? du porte-parole du ministA?re des Affaires Ai??trangA?res, Lu Kang, qui a dAi??noncAi?? « une sAi??rieuse provocation politique et militaire ».

« La partie chinoise appelle avec force la partie amAi??ricaine Ai?? cesser immAi??diatement ce genre d’opAi??rations provocatrices qui violent la souverainetAi?? de la Chine et menacent la sAi??curitAi?? de la Chine », a dAi??clarAi?? le porte-parole, citAi?? par l’agence de presse officielle Xinhua (Chine nouvelle).

La Chine continuera Ai?? prendre toutes les mesures nAi??cessaires pour dAi??fendre sa souverainetAi?? et sa sAi??curitAi?? nationales, a ajoutAi?? le porte-parole.

Le geste de Washington, Ai?? quelques heures d’une conversation entre les prAi??sidents des deux pays, semble confirmer un certain raidissement de ses relations avec PAi??kin, aprA?s les efforts de rapprochement exprimAi??s dAi??but avril lors du sommet de Mar-a-Lago en Floride entre MM. Trump et Xi.

AFP/Archives / JIM WATSONLe prAi??sident amAi??ricain Donald Trump (g) et son homologue chinois Xi Jinping Ai?? Mar-a-Lago, le 7 avril 2017 Ai?? West Palm Beach, en Floride

L’administration amAi??ricaine a pris la semaine derniA?re plusieurs initiatives susceptibles de provoquer la colA?re de PAi??kin.

Elle a ainsi donnAi?? jeudi son feu vert Ai?? la vente de 1,4 milliard de dollars d’armes Ai?? TaA?wan, que la Chine considA?re comme une de ses provinces et n’a pas renoncAi?? Ai?? reconquAi??rir.

Jeudi Ai??galement, Washington a annoncAi?? pour la premiA?re fois des sanctions contre une banque chinoise, la Bank of Dandong, accusAi??e d’avoir facilitAi?? des transactions au profit de compagnies impliquAi??es dans le dAi??veloppement de missiles balistiques nord-corAi??ens.

Le mA?me jour, le dAi??partement d’Etat amAi??ricain a fait part de son inquiAi??tude pour le respect des libertAi??s Ai?? Hong Kong, vingt ans aprA?s la rAi??trocession de la ville Ai?? la Chine.

Mardi, la diplomatie amAi??ricaine avait Ai??galement placAi?? la Chine sur sa liste noire du trafic d’A?tres humains, au mA?me rang que la Syrie, la CorAi??e du Nord ou le Venezuela.

– Frustration sur la CorAi??e du Nord –

Autant d’initiatives qui contrastent avec la tonalitAi?? de la rAi??union de Mar-a-Lago, et les signes de bonne volontAi?? rAi??ciproques manifestAi??s ensuite, par exemple l’annonce Ai?? la mi-mai d’un accord sur l’exportation de bAi??uf et de gaz amAi??ricains vers la Chine.

Mais M. Trump a laissAi?? entrevoir rAi??cemment sa frustration quant aux efforts de PAi??kin pour faire pression sur le rAi??gime nord-corAi??en, aprA?s avoir saluAi?? pendant plusieurs mois la bonne volontAi?? du gouvernement chinois en la matiA?re.

Les efforts chinois « n’ont pas fonctionnAi?? », a-t-il dAi??plorAi?? dans un tweet il y a deux semaines.

Le rAi??gime de Kim Jong-Un a procAi??dAi?? ces derniers mois Ai?? plusieurs essais de missiles en violation des rAi??solutions du Conseil de sAi??curitAi?? de l’ONU.

La Chine revendique la quasi-totalitAi?? de la mer de Chine mAi??ridionale, au grand dam de plusieurs de ses voisins comme le Vietnam ou les Philippines qui ont aussi des revendications territoriales dans cette zone stratAi??gique pour le commerce mondial, et qui recA?lerait de grandes rAi??serves de pAi??trole et de gaz.

PAi??kin est soupAi??onnAi?? de chercher Ai?? Ai??tablir par la force ses revendications, en construisant des installations militaires dans les iles Paracel et Spratley.

La semaine derniA?re, le centre d’Ai??tudes amAi??ricain spAi??cialisAi?? AMTI (Asian Maritime Transparency Initiative) a estimAi?? que trois bases construites par PAi??kin dans l’archipel Spratley Ai??taient dAi??sormais prA?tes Ai?? recevoir avions de combat et rampe lance-missiles.

Un tel dAi??ploiement, conjuguAi?? Ai?? celui dAi??jAi?? opAi??rAi?? dans les Ai??les Paracel, « permettront aux avions chinois d’opAi??rer dans la quasi-totalitAi?? de la mer de Chine mAi??ridionale », a averti le centre d’Ai??tudes.

M. Trump devait s’entretenir avec le prAi??sident Xi dimanche Ai?? 20h45 heure de Washington (00h45 GMT lundi) et avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe Ai?? 20h00 heure de Washington.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *