Home / ACTUALITE / Ping-pong entre un gendarme trop gentil et un législateur trop flou

Ping-pong entre un gendarme trop gentil et un législateur trop flou

Le régulateur wallon des marchés de l’énergie, la CWaPE, et les députés de la commission Publifin du parlement wallon, se sont livrés jeudi à un renvoi de responsabilités sur le flou décrétal et le manque de contrôle qui ont permis au groupe Publifin de loger son opérateur des réseaux de gaz et d’électricité Resa dans la filiale privée Nethys, échappant ainsi à un contrôle public qui aurait pu être précieux pour faire remonter des dividendes vers les communes.

Stéphane Renier, tout frais émoulu président du comité de direction de la Commission wallonne pour l’Énergie (CWaPE), a confessé que son organe avait toujours été à la remorque des manœuvres du groupe Publifin/Nethys pour contourner les décrets wallons, à ses yeux trop flous à plusieurs égards.
Des députés ont contre-attaqué en reprochant à la CWaPE son manque de proactivité dans le contrôle des gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) tels que Resa.
« S’il y a un mea culpa à faire, on est prêt à le faire. La CWaPE aurait probablement dû proner des structures plus simples », a répondu M. Renier, en enjoignant une nouvelle fois aux députés de renforcer les décrets.
La CWaPE a d’ores et déjà réagi aux premiers enseignements de la commission Publifin: elle a envoyé aux GRD un questionnaire de screening, qui « permettra peut-être de rattraper un contrôle qui n’a pas été mené », puisque le régulateur se contentait jusqu’ici de vérifier que les statuts étaient conformes aux décrets.
Le manque de contrôle public sur Resa, vu par d’aucuns comme la vache à lait du groupe abreuvant des activités concurrentielles et risquées des filiales privées, est l’un des volets connexes du scandale Publifin. Pour les députés, il conduit à un retour insuffisant des dividendes vers les communes liégeoises et la provinces.

Source: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *