Home / MONDE / PrA�sident Trump en Belgique et un navire amA�ricain suscite la colA?re de PA�kin

PrA�sident Trump en Belgique et un navire amA�ricain suscite la colA?re de PA�kin

Un navire amA�ricain a suscitA� la colA?re de la Chine en passant jeudi prA?s d’un A�lot revendiquA� par PA�kin en mer de Chine mA�ridionale, premier accroc dans les relations entre les deux pays depuis la rencontre entre les prA�sidents Xi et Trump le mois dernier en Floride.

Les navires amA�ricains USS Dewey (g) et USNS Pecos (d) en mer de Chine mA�ridionale, le 19 mai 2017 Photo Kryzentia Weiermann. AFP

Le bA?timent de la marine amA�ricaine, le Dewey, est passA� « A� moins de 12 milles nautiques » du rA�cif de Mischief, a annoncA� un responsable amA�ricain. Cet A�lot fait partie de l’archipel des Spratleys en mer de Chine mA�ridionale, une mer que PA�kin revendique en quasi-totalitA�, y compris des zones trA?s proches des cA?tes de nombreux pays d’Asie du Sud-Est.

L’opA�ration A�tait destinA�e A� dA�montrer la « libertA� de navigation » dans ces eaux contestA�es, a ajoutA� ce responsable amA�ricain. Il s’agit de la premiA?re action de ce type de la part des Etats-Unis sous l’administration du prA�sident Donald Trump.

La limite de 12 milles nautiques (environ 22 km) a une valeur symbolique: elle constitue la largeur maximale des eaux territoriales d’un pays aux termes de la Convention des Nations unies sur le droit de la mer. En pA�nA�trant dans cette zone, Washington ignore de facto les prA�tentions chinoises sur le rA�cif de Mischief.

La Chine a condamnA� l’action des Etats-Unis. Le navire est entrA� « sans permission » dans les eaux territoriales chinoises, a dA�noncA� le porte-parole du ministA?re des Affaires A�trangA?res, Lu Kang, qui a fait A�tat « du fort mA�contentement et de la forte opposition » de la Chine.

La marine chinoise a « identifiA� le bA?timent amA�ricain conformA�ment A� la loi et lui a intimA� l’ordre de partir », a prA�cisA� M. Lu, estimant que l’action de la marine amA�ricaine avait « compromis la souverainetA� et la sA�curitA� » de la Chine et aurait pu A?tre A� l’origine d’accidents navals ou aA�riens.

La souverainetA� de la Chine sur l’archipel des Spratleys et les eaux adjacentes est « indisputable », a-t-il assurA�, contredisant les prA�tentions des autres pays riverains de la mer de Chine mA�ridionale, une zone stratA�gique qui recA?lerait de vastes rA�serves de gaz et de pA�trole.

– ‘LibertA� de navigation’

La Chine s’est engagA�e ces derniA?res annA�es dans des opA�rations de construction d’A�lots artificiels et de bases militaires potentielles sur de minuscules rA�cifs. Les Etats-Unis contestent ces annexions d’A�lots, pratiquA�es A�galement par d’autres pays de la rA�gion, et prA?nent un rA?glement diplomatique des diffA�rends.

Saisie par les Philippines, la Cour permanente d’arbitrage de la Haye a jugA� illA�gales l’an dernier les revendications de PA�kin sur l’essentiel de la mer de Chine mA�ridionale, une conclusion rejetA�e par le rA�gime chinois.

Mais le nouveau prA�sident philippin Rodrigo Duterte a choisi depuis de se rapprocher de PA�kin. La Chine et les dix pays membres de l’Association des nations du sud-est asiatique (Asean) se sont mis d’accord mi-mai sur un « code de conduite » pour prA�venir les incidents maritimes.

Pour le porte-parole chinois, « la situation en mer de Chine mA�ridionale se dA�tend » et « ce qu’ont fait les Etats-Unis vise A� perturber le processus de dialogue ».

L’incident de jeudi constitue un accroc dans les relations sino-amA�ricaines qui se sont considA�rablement rA�chauffA�es depuis la visite dA�but avril du prA�sident chinois Xi Jinping dans la luxueuse villa de Donald Trump en Floride. Washington compte dA�sormais sur PA�kin pour faire pression sur la CorA�e du Nord afin de convaincre ce pays de renoncer A� son programme nuclA�aire.

Donald Trump a en outre mis en sourdine ses critiques contre la concurrence A�conomique chinoise, lui qui, durant sa campagne A�lectorale, avait accusA� PA�kin de « voler » des millions d’emplois aux Etats-Unis. Les deux pays ont mA?me annoncA� mi-mai un accord sur l’exportation de boeuf et de gaz amA�ricains vers la Chine.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *