Home / ACTUALITE / M. Boussouf : la migration est un capital immatAi??riel pour les pays dai??i??accueil … Cas de la France

M. Boussouf : la migration est un capital immatAi??riel pour les pays dai??i??accueil … Cas de la France

M. Boussouf : la migration est un capital immatAi??riel pour les pays dai??i??accueil … Cas de la France

Tenir Ai?? propager les valeurs du vivre-ensemble et les principes universels de coexistence et rappeler avec insistance que la migration est une valeur ajoutAi??e pour les pays dai??i??accueil, en particulier pour les pays occidentaux, ne sont pas des actions vaines mais des vAi??ritAi??s qui jalonnent lai??i??histoire de lai??i??humanitAi?? et qui reprAi??sentent le visage lumineux du phAi??nomA?ne de la migration et du voyage.

Pour peu que lai??i??on ne soit pas accusAi?? de fanatisme ou de parti-pris et de marteler sans cesse les vertus de nos voyageurs, comme Ibn Battouta qui a fait connaAi??tre la civilisation de la Chine, Ai?? lai??i??Ai??poque mAi??connue dans le monde, et transmis une connaissance considAi??rable sur l’Eglise copte de lai??i??Egypte au Maroc, ou encore Hassan Al Oazzane, dit LAi??on lai??i??africain, qui a enseignAi?? la langue arabe au Vatican ou plusieurs autres voyageurs marocains, dans leurs chemins Ai?? la Mecque, Ai?? MAi??dine ou Ai?? Al Qods, comme Mohammed Al-Abdari Al-Hihi (1289) et Abdellah Ben Mohammed Al Ayachi (1663) ai??i?? Nous avons encore plus aujourdai??i??hui la certitude, et nous le disons Ai?? haute voix, que la migration est une valeur ajoutAi??e pour toutes les sociAi??tAi??s dai??i??accueil, un levier pour les valeurs universelles du vivre-ensemble et constitue mA?me un capital immatAi??riel pour ces sociAi??tAi??s. Une histoire et un patrimoine humain que les faiseurs de haine et instigateurs de la peur et du dAi??sespoir nai??i??ont pas pu dAi??truire, et qui restent, malgrAi?? les diffAi??rences de nos orientations intellectuelles ou philosophiques, des vAi??ritAi??s absolues.

Ecrivains, hommes de lettres et artistes vivent, mA?me aprA?s leur mort, Ai?? travers leurs Ai??uvres et leurs idAi??es alors que la plupart des morts se taisent car ils ont, de leur vie, sAi??rement tout dit. Ceux qui ne meurent jamais sont ces poA?tes et Ai??crivains qui continuent de discuter et de participer aux dAi??bats Ai?? travers leurs mots et leurs idAi??es ; comme lai??i??illustre si bien lai??i??Ai??crivain hollandais Cees Nooteboom dans son Ai??uvre Ai?? Tumbas, tombes de poA?tes et de penseurs Ai??, 2007 (traduit du nAi??erlandais par Annie Kroon).

Cai??i??est pour toutes ces raisons que le bataillon des faiseurs de haine et de la peur, dont le cheval de bataille est dai??i??accroAi??tre la tension sociale et les crispations religieuses en France, comme Eric Zemmour, Michel Houellebecq ou Alain Finkielkraut, nai??i??a pas pu toucher Ai?? lai??i??humanitAi?? Ai?? de la sociAi??tAi?? franAi??aise, Ai?? laquelle ont contribuAi?? tous ces immigrAi??s, Spahis, Goumiers, rAi??fugiAi??s ai??i??

Il suffit pour cela de revoir la liste de tous ces Ai??crivains, philosophes et artistes qui occupent les avenues et rues de Paris, capitale des lumiA?res, comme Saint-Germain-des-PrAi??s, le cAi??lA?bre Montparnasse, Montmartre ai??i?? oA? ont vAi??cu les noms de Picasso, Joan MirA?, Manuel Ortiz, AndrAi?? Gide et bien dai??i??autres.

Philippe Soupault et Fano cA?toyaient Bach et Chopin dans les rues de Paris, la ville des droits de lai??i??Homme qui jouit de ce vent de libertAi?? qui a attirAi?? vers elle prA?s de 30.000 rAi??fugiAi??s en 1935, dont la plupart Ai??taient des artistes et Ai??crivains inspirAi??s dans les cafAi??s littAi??raires parisiens, comme le CafAi?? de Flore, le CafAi?? de la Rotonde, la Brasserie Lipp ou la Closerie des Lilas et autres scA?nes artistiques et intellectuelles ou se rassemblaient les grands philosophes de renom comme Jean-Paul Sartre et sa compagne poA?te et Ai??crivaine Simone de Beauvoir, Albert Camus, des poA?tes comme Trotsky, De Beaumont, des artistes-peintres comme Daiso Wool ai??i?? MA?me aprA?s la deuxiA?me guerre mondiale, des soldats et Ai??crivains amAi??ricains ont rejoint Paris, comme Ernest Hemingway et dai??i??autres artistes en quA?te dai??i??inspiration et de nouveau, comme pour le Jazz avec Duke Ellington ou Boris Vian ai??i??

Toutes ces pointures intellectuelles, philosophiques et artistiques ont contribuAi?? Ai?? enrichir lai??i??imaginaire collectif de la sociAi??tAi?? franAi??aise, considAi??rAi?? comme un patrimoine humain mondial, et crAi??Ai?? des Ai??coles dont les idAi??es sont toujours Ai?? lai??i??ordre du jour car tous ces intellectuels ont conquis le monde en gagnant Paris, ville des lumiA?res, de lai??i??ouverture et de la libertAi?? ai??i?? Ils ont animAi?? les espaces de thAi??A?tre, dai??i??art plastique, de cinAi??ma et de chant, ont crAi??Ai?? des rAi??dactions, des journaux, des magazinesai??i?? Ils ont fait de Paris et de ses rues des sanctuaires pour les amoureux de la paix, de la crAi??ativitAi?? et de lai??i??art et ont contribuAi??, par leurs idAi??es, Ai?? construire lai??i??opinion publique et Ai?? lai??i??orienter ai??i?? Cai??i??est pour tout cela que Paris a mAi??ritAi?? de devenir la Capitale des lumiA?res.

Contenir tous ces philosophes, Ai??crivains et artistes dai??i??envergure internationale a Ai??tAi?? le plus grand investissement que la France a entrepris, elle a ainsi contribuAi?? Ai?? former ses Ai??lites et Ai?? influencer les parcours de ses intellectuels et politiciens ai??i?? Pour tout ceci, on peut considAi??rer Eric Zemmour, Michel Houellebecq et leurs dAi??rivAi??s comme des Ai?? nains intellectuels Ai?? dont le seul objectif et de fracturer le commun humain et de semer le doute dans la profondeur universelle et la valeur ajoutAi??e des migrants, des phAi??nomA?nes sonores dans les programmes mAi??diatiques soutenant des courants politiques extrAi??mistes, loin de servir la sociAi??tAi?? multiculturelle. Pour tout ceci il sera peu probable quai??i??ils trouvent leur place au CimetiA?re du Montparnasse Ai?? Paris, oA? reposent les A?mes des grands philosophes et intellectuels.

Cai??i??est sur les quais de la Seine, oA? des militants sortis des rangs de la manifestation du Front national, un 1ermai 1995, ont assassinAi?? le marocain Brahim Bouarram, que les bouquinistes ou Ai?? les libraires de la Seine Ai?? prennent place pour redonner vie aux valeurs universelles et au savoir auquel ont contribuAi?? les habitants du CimetiA?re du Montparnasse.

Cai??i??est aussi Ai?? Montparnasse que les immigrAi??s ont vAi??cu la souffrance du racisme et de la violence : on se rappelle le massacre du 17 octobre 1961, quand la police franAi??aise a attaquAi??, sous les ordres de son prAi??fet Maurice Papon, une manifestation pacifique dans les rues de Paris pour dAi??noncer le couvre-feu raciste imposAi?? quelques jours plus tA?t aux MaghrAi??bins, faisant des victimes marocaines et algAi??riennes par milliers ai??i?? !

Mais les forces vives de la France, Ai??lites intellectuelles, hommes politiques et syndicalistes ont soignAi?? les plaies de toutes ces victimes quand ils ont officiellement reconnu le caractA?re raciste et discriminatoire de ces Ai??vA?nements, en Ai??rigeant sur les quais de la Seine deux tableaux Ai?? leur mAi??moire Ai?? Montparnasse. Le grand artiste de la chanson marocaine Abdelouahab Doukkali a aussi chantAi?? en leur mAi??moire Ai?? Montparnasse Ai??, ou il Ai??crit Ai?? A Montparnasse est mort mon frA?re, cher pA?re Ai??.

Montparnasse cai??i??est aussi le Quartier latin, le quartier de lai??i??art, des lettres et de la philosophie, ou le tumulte de la curiositAi?? de la connaissance et du savoir lai??i??emporte sur le tumulte provoquAi?? par les courants extrAi??mistes quai??i??ils soient politiques ou intellectuels.

Ce nai??i??est pas uniquement Ai?? Paris, mais dans toute la France, que les immigrAi??s et rAi??fugiAi??s ont laissAi?? les empreintes de leurs lumineuses contributions Ai?? la construction de la gloire et du rayonnement du patrimoine intellectuel et architectural de lai??i??HAi??xagone, et ce nai??i??est heureusement pas une poignAi??e dai??i??extrAi??mistes qui pourra souiller lai??i??imaginaire collectif franAi??ais par la haine et le dAi??sespoir. Les pionniers des cafAi??s littAi??raires Ai?? Montparnasse continueront Ai?? demander le Filet de bAi??uf « Hemingway » et le CimetiA?re du Montparnasse sera pour toujours le tAi??moin du plus glorieux investissement culturel et intellectuel que la France a entrepris quand elle a accueilli migrants et rAi??fugiAi??s des quatre coins du monde au dAi??but des annAi??es 1930.

La France dAi??fenderesse du principe du vivre-ensemble et de la sAi??paration des pouvoirs religieux et politique, a donnAi?? un signal fort en faveur de la rAi??conciliation de la mAi??moire collective et de la coexistence. Elle a dAi??fini son choix sociAi??tal Ai?? travers des initiatives considAi??rAi??es comme le gage politique et humain du nouveau locataire de lai??i??ElysAi??e, M. Emmanuel Macron (8e PrAi??sident de la 5e RAi??publique depuis sa fondation par le GAi??nAi??ral De Gaulle en 1958), quand ce dernier a dAi??posAi?? une gerbe de fleurs sur le quai la Seine en hommage Ai?? Brahim Bouarram, poussAi?? du Pont du Carrousel par des militants de lai??i??extrA?me droite en 1995 ai??i?? Il en a fait de mA?me, pour que lai??i??image soit plus complA?te, le 14 mai 2017, lors de son investiture en la prAi??sence de plusieurs reprAi??sentants des communautAi??s musulmanes et de FranAi??ais dai??i??origine Ai??trangA?re ; ceci est la preuve de la reconnaissance de la valeur ajoutAi??e de tous les migrants et de leur rA?le dans la stabilitAi?? et la paix social, en tant que leviers pour le dAi??veloppement et la prospAi??ritAi??.

Source: Almouwatin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *