Home / EUROPE / Mort de Ian Brady, le «tueur de la Lande»

Mort de Ian Brady, le «tueur de la Lande»

Ian Brady, l’un des plus célèbres tueurs en série britannique, condamné à la prison à vie en 1966 pour le viol et le meurtre d’enfants, est mort hier à 79 ans, a-t-on appris auprès de l’unité psychiatrique pénitentiaire où il était détenu.
Surnommé le « tueur de la Lande », Ian Brady et sa complice Myra Hindley -décédée en 2002- avaient été condamnés à la prison à vie en 1966, pour avoir violé, torturé puis tué trois jeunes âgés de 10 à 17 ans. En 1987, ils avaient reconnu le meurtre de deux autres adolescents. Les corps de quatre de leur cinq jeunes victimes avaient été retrouvés enterrés dans la lande près de Manchester (nord-ouest). Mais celui d’un enfant de 12 ans n’a jamais été retrouvé malgré de nombreuses recherches et Ian Brady est mort sans avoir jamais révélé où il se trouvait.
Les tabloïds britanniques ont salué mardi la mort de Brady, dont les crimes ont fortement marqué l’Angleterre des années 1960 et qui n’a jamais exprimé de remords. « Le Monstre Brady est mort », titrait le Sun tandis que le Daily Mirror écrivait « Brûle en enfer Brady ».
Hindley et Brady avaient été arrêtés un mois avant l’abolition de la peine capitale en Grande-Bretagne, en 1965. Les ministres de l’Intérieur qui se sont succédé au gouvernement depuis les années 1970 ont constamment refusé toute remise de peine pour Myra Hindley.
Ian Brady, interné en unité pénitentiaire psychiatrique depuis 1985, s’était vu refuser, en mars 2000, par un tribunal de Liverpool (nord-ouest), le droit de se laisser mourir de faim. Refusant de manger, il avait alors été alimenté par une sonde. Ses avocats avaient annoncé en février qu’il était alité depuis des années et gravement malade.
Source: Le Figaro 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *