Home / SPORT / John-John Dohmen: Le meilleur hockeyeur du monde sur le départ

John-John Dohmen: Le meilleur hockeyeur du monde sur le départ

La Belgique est souvent présentée comme le pays du surréalisme et John-John Dohmen en est un exemple supplémentaire. Alors qu’il est sacré meilleur hockeyeur du monde 2016, le citoyen d’Ittre ne figure pas dans la liste des candidats au Stick d’or récompensant le meilleur joueur belge.

Nominé à deux reprises en 2013 et 2015, le capitaine des Red Lions est le premier Belge à décrocher le plus prestigieux des titres individuels en hockey. Ce n’est pas un hasard si la remise du Hockey Star Awards 2016 le jeudi 23 février à Chandigarh, en Inde, a constitué le pic de sa présence dans les médias : 428 de ses 706 messages, soit une audience potentielle de 3,7 millions de personnes. A noter que 82% des articles en presse écrite sont passés ce jour-là.

Début du hockey à 5 ans

Dohmen est un des piliers de l’équipe nationale de hockey qui a décroché la médaille d’argent aux Jeux olympiques de Rio. Sa maman ayant joué au plus haut niveau, John-John a débuté le hockey à cinq ans. Mais il a tâté du football et le cyclisme est sa seconde passion. Il a compris qu’il pouvait réussir en hockey en 2004, à 16 ans. Poumon de l’équipe nationale de hockey, John-John suit de près les Diables rouges. Sur le plan personnel, il s’identifie à Axel Witsel ou à Kevin De Bruyne. Mais il s’intéresse surtout à ce qui se passe dans le groupe après les matches. Pour lui, la Belgique a le potentiel pour devenir championne du monde en football mais elle joue trop peu en équipe et quand elle gagne, c’est parce que certains joueurs font individuellement la différence.

Miser sur le cercle de la confiance

Le secret de la réussite de l’équipe de hockey c’est son cercle de la confiance. Après un match, tous les joueurs se retrouvent ensemble et jugent les forces et faiblesses de chacun. Personne ne quitte la pièce sans avoir donné son avis et répondu aux critiques. John-John reconnaît que ce n’est pas facile de dire les choses en face et qu’au début, les joueurs ont eu du mal. Mais avec le temps, les Red Lions ont appris à se connaître vraiment. Le deuxième pic médiatique de la saison de Dohmen a été enregistré lors de son passage à l’émission La Tribune sur la RTBF du 10 avril où il a aussi insisté sur le fait que l’arbitrage vidéo élimine la frustration. La nouvelle a surtout été répercutée sur Twitter.

Prochaine destination : l’Inde ?

Comme la plupart des joueurs de l’équipe nationale de football, Dohmen songe à exprimer son talent à l’étranger. Bloqué par ses études en ostéopathie à Bruxelles, il a refusé les offres venant des Pays-Bas où le championnat était au top. Maintenant qu’il a son diplôme, il est prêt à tenter l’aventure à l’autre bout du monde. Son ambition est de rejoindre l’Inde et la meilleure ligue de la planète. Pour cela, il faut être retenu et les sélections ont lieu en septembre. Comme là-bas, la compétition dure six semaines en janvier-février, il continuerait à jouer pour Waterloo et, ce qui est peu courant en hockey, pour vivre de son sport. Dohmen est reconnu comme athlète. La vente de son maillot a rapporté pas mal d’argent au Télévie et le 22 avril, la nouvelle a été suivie sur Twitter (11%), snobée par les médias online et complètement délaissée par la presse écrite.

Source: Rtl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *