Home / MAROC / L’Allemagne pourrait construire au Maroc un refuge pour les migrants mineurs refoulés

L’Allemagne pourrait construire au Maroc un refuge pour les migrants mineurs refoulés

Plusieurs articles de presse, notamment allemande, ont rapporté que l’Allemagne planchait sur la construction d’un centre au Maroc pour les migrants marocains mineurs en Allemagne devant quitter le territoire. L’ambassade de l’Allemagne au Maroc livre ses précisions à 2M.ma.

« Ces informations ne sont pas tout à fait justes », a indiqué à 2M.ma Michael C. Pietsch, le responsable de communication de l’ambassade allemande. Le gouvernement allemand est en négociations avec des responsables marocains afin de trouver un moyen d’ouvrir un centre pour orphelins mineurs marocains qui se trouvent actuellement en Allemagne, et qui ont été sommés d’être rapatriés dans leur pays d’origine, poursuit la même source.
Selon Pietsch, les discussions entre le gouvernement allemand et le Maroc ne sont qu’à leurs débuts, qui précise qu’aucune décision de construction d’un quelconque centre n’a été prise. « Nous verrons à quoi nous mèneront nos négociations », nous dit-il.
« Nous avons effectivement un problème sur la manière de gérer les migrants mineurs sommés de revenir à leurs pays d’origine », a confirmé Michael C. Pietsch. « Le gouvernement allemand est en train de négocier avec plusieurs pays, dont le Maroc, afin de trouver des solutions acceptables afin de gérer ce problème. »
Selon notre interlocuteur, les mineurs devant revenir dans leurs pays d’origine viennent de différents pays, dont l’Algérie, la Tunisie et la Syrie. « Les orphelins qui seront reçus dans le centre, s’il est effectivement construit, seront uniquement Marocains », souligne le responsable.
Aux sources de cette information, des documents du bureau allemand de l’immigration, divulgués par le média allemand TAZ, qui ont révélé l’existence d’un projet de construction de deux centres pour accueillir les mineurs migrants marocains commentant des infractions ou ayant exprimé leur désir de revenir dans leur pays d’origine.
Selon ces documents qui ont fuit, les deux centres sont d’une capacité totale de 200 personnes et disposent de services de santé, de sport et d’enseignement. Leur but étant de préparer ces migrants à réintégrer la société marocaine. Le coût de chaque centre est estimé à environ 1 million de dollars par an.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *