Home / POLITIQUE / Commission d’enquête Kazakhgate: Chodiev menace Georges Gilkinet d’une action en justice

Commission d’enquête Kazakhgate: Chodiev menace Georges Gilkinet d’une action en justice

La présidence de groupe tournante d’Ecolo-Groen à la Chambre, composée des députés Jean-Marc Nollet et Kritof Calvo, a écrit au président de l’assemblée, Siegfried Bracke, afin de s’entretenir ce jour avec lui après une nouvelle citation du milliardaire belgo-kazakh Patokh Chodiev visant cette fois le député Georges Gilkinet actif au sein de la commission d’enquête Kazakhgate, a-t-on appris jeudi.

Il s’agit de la seconde action en justice après une précédente visant le parlement. « Posé au moment où la commission d’enquête entre dans le vif du sujet et au coeur des mécanismes ayant menés à la transaction tant décriée, nous ne pouvons que l’interpréter comme une tentative d’intimider et de museler notre collègue (…) », écrit le groupe Ecolo-Groen.

Ce dernier évoque également « des menaces plus ou moins explicites formulées » à l’endroit de M. Gilkinet alors que des informations selon lesquelles les avocats de M. Chodiev ont mandaté un cabinet de renseignements d’affaires américain pour les épauler dans cette affaire. Georges Gilkinet est un des membres les plus actifs de la commission d’enquête, convaincu depuis 2012 que les faits relèvent d’une affaire d’Etat.

Il a demandé que le ministre Didier Reynders vienne s’y expliquer au plus vite, irritant les représentants du MR. « Vous envoyez continuellement des missiles sur Didier Reynders, mais faites attention, car un jour, un missile pourrait avoir un souci de production et risquerait de vous sauter à la figure », lui a répliqué le député Damien Thiery, également membre de la commission d’enquête, il y a deux semaines sur RTL-TVI.

« J’ai été désigné pour me faire une opinion et l’exprimer dans cette affaire. Ma responsabilité est de faire émerger la vérité, et celle-ci est de plus en plus évidente. Il s’agit à présent de trouver les responsabilités et de pousser à des réformes. Ceux qui pensent pouvoir faire pression se trompent lourdement », a réagi M. Gilkinet.

Les Verts attendent du président de la Chambre qu’il mette en place les moyens permettant à « notre collègue et chacun des membres de la commission d’enquête » de poursuivre leur travail avec la sérénité requise et sans qu’aucune pression ne puisse être exécutée à leur encontre.

C’est la question du respect de la démocratie parlementaire qui est en jeu, estiment-ils. Un vent favorable a transmis à l’hebdomadaire ‘Le Vif/L’Express’, au quotidien ‘De Standaard’ et au journaliste anglais indépendant Nick Kochan un projet de citation directe (summons, en anglais) à l’encontre de M. Gilkinet. M. Chodiev réclame au député Ecolo un euro à titre provisionnel pour les dommages causés à son image, à réévaluer durant la procédure, précise ‘Le Vif’.

Source: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *