Home / EUROPE / Débat présidentiel : revivez les moments clés du débat entre Macron et Le Pen

Débat présidentiel : revivez les moments clés du débat entre Macron et Le Pen

La presse souligne, jeudi, la brutalité du débat entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron, déplorant la disparition du fond au profit des invectives. Quant au gagnant de ce duel, il s’agirait, pour Le Figaro et BBC, du candidat d’En Marche !.

Un débat confus d’une brutalité inédite. Voici ce qui transparait, jeudi 4 avril, à la une de la presse, de la joute télévisée entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron.

À quatre jours du second tour de l’élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont affrontés « au cours d’un débat d’entre-deux-tours d’une brutalité inédite, qui a souvent manqué de hauteur et sans parvenir à instaurer un dialogue à la hauteur de l’enjeu », résume Le Figaro.

« Il est malaisé de qualifier de ‘débat’ le pugilat d’hier soir », assène Paul-Henri du Limbert, l’éditorialiste du Figaro. Pour le quotidien, un candidat se distingue : Emmanuel Macron, qui « tient le choc » et « s’impose ».

L’impossible débat ?

Un « débat brutal, violent de bout en bout », constate le site Internet du Monde, moins catégorique, qui consacre un article sur l’ »impossible débat avec l’extrême droite ».

« Jamais un débat de l’entre-deux-tours n’aura été aussi vif », écrit en une Le Parisien. « On attendait un débat tendu, il fut brutal. Pas une seconde de courtoisie ou d’amabilité ou tout simplement de politesse », poursuit en pages intérieures le quotidien, regrettant que « pour le fond des programmes, on reste sur sa faim ».

« Il y a beaucoup à dire sur les projets d’Emmanuel Macron mais pas comme cela. Pas avec une grosse artillerie qui tire au hasard toujours le même boulet », s’emporte Laurent Joffrin, dans Libération.

La BBC décerne la victoire à Macron

Pour les Britanniques de la BBC, Emmanuel Macron est clairement le « gagnant » de ce débat.

Chez les Russes, Sputnik déplore un affrontement entre les candidats où « les programmes passent au second plan ». Quant à Russia Today, il estime que le débat a révélé deux visions de la France et de sa place dans le monde, deux projets « radicalement différents » celui d’une « nation souveraine », soutenu par Marine le Pen, opposé à une « civilisation ouverte » prônée par Emmanuel Macron.

 

 

Source:  AFP, Le Monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *