Home / MONDE / Maduro échoue à calmer l’opposition en lançant une nouvelle Constitution

Maduro échoue à calmer l’opposition en lançant une nouvelle Constitution

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a décidé de convoquer une assemblée constituante. De plus en en plus contesté, il a lancé lundi le processus pour cette nouvelle Constitution. L’opposition a déjà fait part de son rejet et appelle à manifester.

Changement de tactique pour le président vénézuélien Nicolas Maduro. Face à la contestation croissante depuis un mois, il a lancé lundi 1er mai un processus pour une nouvelle Constitution. Une initiative aussitôt rejetée par ses opposants qui ont appelé les citoyens à refuser d’y participer et a convoqué de nouvelles manifestations au Venezuela. Au moment où se déroulaient de nouvelles manifestations de l’opposition pour le départ de Nicolas Maduro, le chef d’État a annoncé la convocation d’une assemblée constituante devant plusieurs milliers de ses partisans rassemblés dans le centre de Caracas à l’occasion de la Fête du travail du 1er-Mai.

Le président a déclaré qu’il convoquait une assemblée chargée de rédiger une nouvelle Constitution appelée à remplacer celle de 1999. Il s’agira selon lui d’une assemblée constituante « populaire, citoyenne, ouvrière », d’une « constituante du peuple » et non « des partis politiques ».

Concert de casseroles après l’annonce de Maduro

Nicolas Maduro a indiqué qu’une partie des 500 membres de l’assemblée seraient élus par divers secteurs de la société, et que par exemple les retraités, les minorités sexuelles ou les handicapés y auraient leurs représentants. Les autres membres « seront élus selon un système territorial avec un caractère municipal et local », a-t-il précisé.

L’opposition vénézuélienne a immédiatement rejeté l’initiative du dirigeant, estimant qu’il s’agissait de la poursuite du « coup d’État » mené selon elle par le camp Maduro contre le Parlement qu’elle contrôle. Le président du Parlement, Julio Borges, a lui aussi appelé les Vénézuéliens à se révolter contre l’initiative de Maduro.

En signe de protestation, l’opposition a donné dans la soirée un grand concert de casseroles dans plusieurs quartiers de Caracas, appelé à « bloquer les rues » mardi matin et annoncé une manifestation « géante » pour mercredi.

Source: France24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *