Home / MAROC / Maroc: Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020: Le wali de la région fait le point

Maroc: Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020: Le wali de la région fait le point

 

Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020: Le wali de la région fait le point
Aujourd’hui le MarocPublié dans Aujourd’hui le Maroc le 19 – 04 – 2017
Le wali de la région de Casablanca-Settat, Khalid Safir, a présenté, mardi dans la métropole économique du Royaume, l’état d’avancement du Plan de développement du Grand Casablanca 2015-2020 qui a été présenté, le 26 septembre 2014, à SM Mohammed VI.
Au début de son intervention, le wali a rappelé que la dynamique enclenchée au niveau de Casablanca trouve son origine dans le discours que le Souverain avait prononcé devant le Parlement, le 11 octobre 2013, et qui a mis le doigt sur les réels défis que doit relever la ville de Casablanca pour la hisser au rang de métropole moderne et de hub financier international.
«Il a fallu réagir avec célérité, tout en adoptant une démarche participative, innovante et créative, qui a su mobiliser quelque 600 participantes et participants de divers horizons (élus, acteurs économiques, société civile, universitaires et administrations)», dit-il. Et de préciser que différents projets sont achevés ou sont en cours de réalisation et d’autres seront bientôt lancés conformément à la feuille de route.
Cette démarche s’est basée sur 4 principes méthodologiques, à savoir la définition d’une aspiration commune, la création d’un élan et d’un engagement collectif, la réalisation d’un diagnostic commun et partagé et une gouvernance efficace et une gestion intégrée de la métropole. Le fruit de cette mobilisation a ainsi permis de consolider une vision aspirationnelle commune et partagée par tous et qui met le citoyen et l’entreprise au cœur de ses priorités, relève M. Safir.
Il a indiqué à ce propos que le Plan de développement 2015-2020 se décline en quatre pôles stratégiques, à savoir «le pôle cadre de vie» qui aspire à réconcilier les habitants avec leur ville, «le pôle plate-forme» qui vise à optimiser la mobilité des habitants et des visiteurs en termes de temps, de coût et de qualité, «le pôle animation» qui vise à développer une offre de divertissement riche et différenciée et «le pôle excellence économique» qui aspire à maintenir pour cette métropole son rôle de locomotive de l’économie nationale.
Almouwatin/ Aujourd’hui le Maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *