Home / ÉCONOMIE / Une amende de 468.000 euros pour avoir posté 8 mots sur Facebook

Une amende de 468.000 euros pour avoir posté 8 mots sur Facebook

Une Américaine a posté sur son fil Facebook “Je n’étais pas ivre et je n’ai pas tué mon fils”, en citant l’une de ses amies – Davyne Dial – dans son message. Une indélicatesse qui est visiblement très mal passée chez la mère de famille, qui avait perdu son fils quelques années plus tôt dans une fusillade.

Choquée par les propos de son amie, la directrice de la radio locale a décidé de la poursuivre en justice pour diffamation et obtenu gain de cause, avec une amende de 500.000$ à la clé – soit environ 468.000€.

“Cette femme a conduit une campagne de diffamation contre moi pendant plus d’un an sur les réseaux sociaux” explique la mère de famille. “Et les réseaux sociaux rendent cette tâche trop facile.”

“Les gens ne se rendent plus compte de l’importance des mots qu’ils utilisent” explique Missy Owen, l’avocate de Jacquelyn Hammond. “Ce n’est pas parce qu’il est si facile d’exprimer ce qu’on veut qu’il faut le faire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *