Home / EUROPE / DAi??licate premiA?re rencontre entre Trump et Merkel Ai?? Washington

DAi??licate premiA?re rencontre entre Trump et Merkel Ai?? Washington

La chanceliA?re allemande Angela Merkel et le prAi??sident amAi??ricain Donald Trump se rencontrent vendredi pour la premiA?re fois Ai?? Washington, aprA?s une sAi??rie d’Ai??changes tendus.

Le prAi??sident amAi??ricain Donald Trump reAi??oit vendredi 17 mars la chanceliA?re allemande Angela Merkel, avec la volontAi?? de mettre en avant la soliditAi?? des liens entre les deux pays alliAi??s aprA?s une sAi??rie d’Ai??changes tendus. L’heure est venue de faire connaissance pour ces deux dirigeants aux parcours, aux styles et aux choix politiques radicalement diffAi??rents. « Je la respecte, je l’aime bien mais je ne la connais pas », dAi??clarait Donald Trump Ai?? la mi-janvier.

Une « rencontre cordiale et trA?s positive » en vue

Ai?? l’approche du rendez-vous, l’exAi??cutif amAi??ricain a soulignAi?? la force de la relation avec l’Allemagne et insistAi?? sur le fait que Donald Trump entendait profiter de l’expAi??rience de la chanceliA?re, en particulier dans ses relations avec Vladimir Poutine ou encore sur le dossier ukrainien. Un responsable de la Maison Blanche a prAi??dit une « rencontre cordiale et trA?s positive ». La chanceliA?re se rend Ai?? Washington « l’esprit ouvert », a de son cA?tAi?? soulignAi?? un responsable gouvernemental allemand. « Il est toujours mieux de se parler l’un Ai?? l’autre plutA?t que de parler l’un de l’autre », a commentAi?? la chanceliA?re allemande, citAi??e par le journal SaarbrA?cker Zeitung.

Mais les dAi??clarations tonitruantes, parfois contradictoires, de l’homme d’affaires septuagAi??naire au cours des semaines Ai??coulAi??es donneront une coloration particuliA?re Ai?? ce premier contact de visu. Donald Trump s’en est pris avec virulence Ai?? l’Europe, mais a aussi attaquAi?? frontalement l’Allemagne, dAi??nonAi??ant son rA?le par trop dominant et qualifiant sa politique d’accueil des rAi??fugiAi??s de « catastrophique ».

Exercice d’Ai??quilibriste

Pour Angela Merkel, qui vise un quatriA?me mandat et qui parlera donc aussi Ai?? ses compatriotes, cette visite s’apparente Ai?? un exercice d’Ai??quilibriste : confirmer la vigueur des liens transatlantiques, Ai??conomiques comme militaires, tout en gardant une certaine distance avec l’Ai??quipe Trump. Sur le fond, elle devrait signifier son attachement au libre-Ai??change au moment oA? la nouvelle administration, qui articule son action autour du slogan « L’AmAi??rique d’abord », campe sur un discours rAi??solument protectionniste.

>> Ai?? lire sur France 24 : « Migrants, Otan, Brexit : Trump se lA?che sur lai??i??Europe Ai?? coups de formule choc »

Autre point de friction qui semble inAi??vitable : le climat, dont l’Allemagne entend faire un des sujets centraux du G20 qu’elle prAi??side. Dans son projet de budget dAi??voilAi?? jeudi, Donald Trump a laissAi?? peu de place au doute : au niveau national comme international, il entend faire des coupes claires dans la quasi-totalitAi?? des fonds consacrAi??s Ai?? la lutte contre le changement climatique.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *