Home / POLITIQUE / André Gilles et Stéphane Moreau auraient fait disparaître des documents

André Gilles et Stéphane Moreau auraient fait disparaître des documents

Le procureur général de Liège a informé mercredi la commission d’enquête Publifin du parlement wallon de soupçons d’abus de biens sociaux et de faux en écriture visant six personnes, dont le président de Publifin et Nethys André Gilles et l’administrateur délégué de Nethys Stéphane Moreau, a annoncé jeudi la présidente de la commission, Olga Zrihen.

Stéphane Moreau.
Malgré leur maladie, MM Gilles et Moreau auraient, le 22 février dernier au siège de Publifin à Liège, fait ressortir plusieurs dossiers liés aux marchés publics.

« Ils y auraient réalisé, ou fait réaliser, toute une série de documents demandés par la commission d’enquête parlementaire, et qui n’existaient pas », a indiqué Mme Zrihen devant la presse, précisant que les informations étaient fondées sur un informateur que la justice n’a pas identifié auprès de la commission.

Une directrice et deux secrétaires de direction auraient emporté des dossiers dans leur véhicule personnel, en faisant plusieurs allées et venues pour un endroit inconnu. Une autre dame aurait passé beaucoup de temps dans le local d’accueil, et certains membres du personnel auraient le sentiment qu’en plus de sélectionner des documents demandés par la commission, d’autres auraient été escamotés, selon une communication de la commission.

Perquisitions au siège de Nethys-Publifin
Dès lors, la commission a chargé les magistrats qui lui ont été affectés de saisir les documents « utiles », d’identifier les échanges téléphoniques entre responsables, d’enquêter sur les comptes bancaires des sociétés du groupe. Des perquisitions sont menées depuis jeudi 11 heures au siège de Publifin-Nethys.

Le 22 février est le lendemain du jour où M. Gilles s’était fait porter pâle pour sa première audition devant la commission d’enquête, une maladie dont les députés avaient fait vérifier l’authenticité par un médecin légiste.

André Gilles finalement entendu à 14 heures
André Gilles, dont l’audition était attendue ce jeudi matin en commission d’enquête, attendait toujours jeudi midi dans une salle du parlement. Son audition est annoncée à 14 heures. L’audition de M. Moreau est toujours programmée vendredi matin.

La justice liégeoise a envoyé à la commission un pro justitia relatif à des faits d’abus de biens sociaux par des sociétés, de concussion sans violences ni menaces, de faux en écritures privées et d’usage de faux en écritures de commerce, en écritures privées et en écritures particulières relatifs au groupe Publifin.

Source: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *