Home / MONDE / Donald Trump rassure PA�kin sur la question de la « Chine unique »

Donald Trump rassure PA�kin sur la question de la « Chine unique »

AprA?s avoir soufflA� le chaud et le froid sur la question taA?wanaise, le prA�sident amA�ricain a assurA� jeudi A� son homologue chinois Xi Jinping qu’il respecterait la « Chine unique », principe selon lequel TaA?wan appartient A� PA�kin.

Donald Trump fait un pas vers PA�kin. A� la��occasion d’une « longue » conversation tA�lA�phonique avec son homologue chinois Xi Jinping, le prA�sident amA�ricain a dA�clarA�, jeudi 9 fA�vrier, qu’il respecterait la politique d' »une Chine unique », principe dA�fendu par PA�kin selon lequel Hong Kong ou encore TaA?wan font partie de la Chine. Ca��est la premiA?re fois que les deux hommes s’entretiennent depuis l’arrivA�e du milliardaire new-yorkais A� la Maison Blanche.

« Les deux dirigeants ont discutA� de nombreux sujets et le prA�sident Trump a acceptA�, A� la demande du prA�sident Xi, de respecter le principe d »une seule Chine' », a indiquA� la prA�sidence amA�ricaine dans un communiquA�. Donald Trump et Xi Jinping ont A�galement A�changA� « des invitations A� se rencontrer dans leurs pays respectifs », a ajoutA� la Maison Blanche, qui a qualifiA� la discussion d' »extrA?mement cordiale ». « Les deux dirigeants ont hA?te de discuter A� nouveau avec de trA?s bons rA�sultats », a-t-elle conclu.

« Relation constructive »

La veille, la Maison Blanche avait annoncA� que le chef de l’A�tat amA�ricain avait envoyA� A� Xi Jinping une lettre dans laquelle il disait souhaiter une « relation constructive » entre les deux pays, dont les relations sa��A�taient rA�cemment tendues. Entre sa victoire A� l’A�lection de novembre et son investiture fin janvier, Donald Trump avait en effet irritA� PA�kin en acceptant un appel tA�lA�phonique de fA�licitations de la prA�sidente de TaA?wan, Tsai Ing-wen.

>> A� voir : « A�tats-Unis – Chine : Trump voit double, PA�kin voit rouge »

Au nom du « principe d’une seule Chine », PA�kin refuse que ses partenaires entretiennent des relations diplomatiques avec l’A�le, qu’il considA?re comme une province rebelle. Mais Donald Trump avait dA�clarA� en dA�cembre qu’il ne se sentait pas nA�cessairement tenu par ce principe.

Les A�tats-Unis ont rompu en 1979 leurs relations diplomatiques avec TaA?wan et reconnu le rA�gime communiste de Chine continentale comme la seule autoritA� lA�gitime chinoise. Mais Washington continue d’avoir des A�changes commerciaux avec TaA?wan et de lui vendre des armements. Contradiction que Donald Trump avait alors pointA�e dans un de ces tweets dont il est coutumier. « IntA�ressant de voir que les A�tats-Unis vendent des milliards de dollars d’A�quipement militaire A� TaA?wan mais que je ne devrais pas accepter un appel de fA�licitations », avait-il A�crit.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *