Home / CULTURE / Jean-Christophe Victor, créateur et présentateur de l’émission « Le Dessous des cartes », est mort

Jean-Christophe Victor, créateur et présentateur de l’émission « Le Dessous des cartes », est mort

Le journaliste et expert en géopolitique, Jean-Christophe Victor, est brutalement décédé jeudi, à l’âge de 69 ans. Il était le créateur, dès les années 1990, de l’émission hebdomadaire d’Arte, « Le Dessous des cartes ».

L’anthropologue et expert en géopolitique Jean-Christophe Victor, créateur et présentateur de l’émission d’Arte « Le Dessous des cartes », est mort mercredi 29 décembre à l’âge de 69 ans.

Fils de l’explorateur Paul-Emile Victor et de la journaliste Éliane Decrais, ce passionné de l’Asie avait créé « Le Dessous des cartes », émission hebdomadaire d’Arte qui s’appuie sur l’histoire et la géographie pour mieux « faire comprendre » les événements actuels. Les deux dernières émissions étaient ainsi consacrées aux « océans sans poissons » et au maintien de la paix en Afrique.
Conçue pour la Sept (ancienne appellation de la chaîne Arte) en 1990, l’émission avait été primée à de nombreuses reprises et était également diffusée sur TV5 Monde. « Dans un monde où l’information manque souvent de mise en perspective, le travail et la voix de Jean-Christophe Victor manqueront cruellement », a réagi dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères, où il avait travaillé.
« Au-delà de son grand professionnalisme », les équipes d’Arte ont salué dans un communiqué « sa fidélité, sa rigueur, mais aussi sa foi en l’avenir et son optimisme chevillé au corps ». « C’était un seigneur intègre avec la transmission du savoir comme passion », a également tweeté Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).
Jean-Christophe Victor préparait l’ouverture du Musée de l’Espace des Mondes polaires, prévue pour février 2017 dans la station jurassienne des Rousses, et venait de publier un nouvel atlas « Le dessous des cartes – Asie » (éditions Arte/Tallandier).

Après un diplôme à l’École des langues orientales et un doctorat en anthropologie avec une thèse sur le Népal, Jean-Christophe Victor avait rejoint le ministère des Affaires étrangères, d’abord en poste en Afghanistan, puis au Centre d’analyse et de prévision à Paris.

Il avait enseigné la géopolitique à l’École de Guerre (Collège Interarmées de Défense), mais aussi dans des universités et des instituts culturels français à l’étranger.

Cofondateur de l’association Action contre la faim, il avait participé à de nombreuses missions humanitaires en Afghanistan et au Pakistan. En 1983, il publiait « La Cité des murmures – l’enjeu afghan » (Éditions J.-C. Lattès), ouvrage décrivant la vie des Afghans et l’entrée du pays dans la guerre contre les Soviétiques et sur la résistance afghane.
Jean-Christophe Victor était également le directeur scientifique du Laboratoire d’études politiques et cartographiques (Lepac), un laboratoire privé qu’il avait cofondé avec sa compagne Virginie Raisson, experte en relations internationales. « Hier, mes enfants ont perdu leur papa, et moi l’amour de ma vie », a réagi cette dernière sur Facebook. « Je veux croire qu’il a rejoint son père au paradis des grands hommes. Ceux qui transmettent l’essentiel. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *