Home / MONDE / Iran, Allemagne, Rwanda, CorAi??e du Sud, Chili, Pays-Bas : ces pays qui voteront (aussi) en 2017

Iran, Allemagne, Rwanda, CorAi??e du Sud, Chili, Pays-Bas : ces pays qui voteront (aussi) en 2017

Les FranAi??ais ne seront pas les seuls Ai?? voter en 2017. En Europe, en Afrique mais aussi en Asie et en AmAi??rique du Sud, des scrutins importants sont prAi??vus. Tour d’horizon.

La prAi??sidentielle franAi??aise occupera les esprits et les unes de la presse l’an prochain mais, ailleurs dans le monde, des millions de personnes voteront aussi en 2017. Voici, de lai??i??Europe Ai?? lai??i??Afrique et de lai??i??Asie Ai?? lai??i??AmAi??rique du Sud, quelques-uns des scrutins attendus :

Allemagne

Ce sera lai??i??un des scrutins europAi??ens les plus importants de lai??i??annAi??e Ai?? venir : chanceliA?re depuis 11 ans, Angela Merkel briguera un quatriA?me mandat lors des lAi??gislatives de septembre 2017. RAi??Ai??lue en dAi??cembre Ai?? la tA?te de son parti, l’Union chrAi??tienne-dAi??mocrate (CDU), sa campagne Ai??lectorale sai??i??annonce difficile : celle qui entend faire barrage au parti de droite populiste Alternative fA?r Deutschland (AfD) a Ai??tAi?? critiquAi??e jusque dans son propre camp aprA?s lai??i??attentat au poids-lourd sur un marchAi?? de NoAi??l de Berlin.

Ses dAi??tracteurs lui reprochent sa dAi??cision dai??i??accueillir en Allemagne prA?s de 900 000 demandeurs d’asile fuyant notamment la guerre en Syrie. Angela Merkel nai??i??a pas attendu lai??i??attentat de Berlin pour rAi??ajuster son discours : « une situation comme celle de l’Ai??tAi?? 2015 ne peut et ne doit pas se rAi??pAi??ter. C’Ai??tait et c’est notre et mon objectif politique », a-t-elle insistAi?? lors de sa dAi??signation Ai?? la tA?te de la CDU.

Pays-Bas

AprA?s le Brexit des Britanniques, le Nexit des NAi??erlandais ? Le sujet devrait A?tre lai??i??un des enjeux des lAi??gislatives qui auront lieu en mars 2017 : le leader de droite populiste, Geert Wilders, sai??i??est en effet engagAi?? Ai?? faire sortir les Pays-Bas de lai??i??Union europAi??enne si sa formation politique, le Parti pour la libertAi?? (PVV), remportait les Ai??lections. Or Ai?? trois mois du scrutin, le PVV est donnAi?? en tA?te des sondages. Geert Wilders s’est imposAi?? ces derniA?res annAi??es dans la classe politique nAi??erlandaise en adoptant un discours anti-immigration et anti-islam. Tout rAi??cemment, il sai??i??est posAi?? en victime de la libertAi?? dai??i??expression aprA?s avoir Ai??tAi?? reconnu coupable dAi??but dAi??cembre de discriminations pour avoir promis aprA?s les Ai??lections municipales de mars 2014, « moins de Marocains » aux Pays-Bas.

Iran

Sai??i??il nai??i??est pas encore officiellement candidat, l’actuel prAi??sident Hassan Rohani devrait solliciter un second (et dernier) mandat de quatre ans auprA?s des Ai??lecteurs en mai 2017. Lai??i??Ai??lection en 2013 de ce conservateur modAi??rAi?? avait dAi??clenchAi?? des scA?nes de liesse Ai?? TAi??hAi??ran. Ai?? six mois de la fin de son mandat et malgrAi?? une levAi??e progressive de lai??i??embargo, son bilan Ai??conomique apparaAi??t fragile : entre le renouvellement des sanctions amAi??ricaines et les critiques de l’accord nuclAi??aire par le prAi??sident amAi??ricain Ai??lu Donald Trump, le rial iranien est tombAi?? fin dAi??cembre Ai?? son plus bas niveau historique face au dollar amAi??ricain.

De nombreux responsables des partis rAi??formateurs et modAi??rAi??s ont nAi??anmoins affirmAi?? qu’ils allaient soutenir Rohani. Le camp conservateur chercherait Ai?? prAi??senter un candidat unique mais aucun candidat ne s’est encore dAi??clarAi??. L’ancien prAi??sident ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad ne sera en tout cas pas dans la course : sommAi?? par l’ayatollah Ali Khamenei de ne pas se prAi??senter, il a dAi??jAi?? annoncAi?? qu’il ne serait pas candidat Ai?? la prAi??sidentielle de mai 2017.

CorAi??e du Sud

La CorAi??e du Sud est en proie Ai?? une crise politique sans prAi??cAi??dent depuis quelques mois : le Parlement a votAi?? dAi??but dAi??cembre 2016 une motion de destitution de la prAi??sidente Park Geun-Hye. La fille de l’ancien dictateur Park Chung-Hee est en effet empA?trAi??e dans un retentissant scandale de corruption qui a provoquAi?? des manifestations monstres Ai?? SAi??oul. La destitution de la prAi??sidente Ai??lue en 2012 doit encore A?tre entAi??rinAi??e par la Cour constitutionnelle, ce qui donnerait lieu Ai?? des Ai??lections anticipAi??es avant la date initialement prAi??vue de dAi??cembre 2017.

Dans ce contexte, le Saenuri, le parti de Park Geun-Hye, pouvait voir en Ban Ki-Moon lai??i??homme providentiel du camp conservateur. Mais celui qui quittera son poste de secrAi??taire gAi??nAi??ral de lai??i??ONU le 31 dAi??cembre fait, lui aussi, face Ai?? des allAi??gations de corruption : un journal sud-corAi??en lai??i??accuse dai??i??avoir touchAi?? pots-de-vin il y a dix ans. Dans ce contexte, Moon Jae-in, le candidat potentiel du parti progressiste Minjoo, apparaAi??t comme favori des sondages.

Hong Kong

Les tensions, trA?s fortes dans l’ex-colonie britannique revenue en 1997 dans le giron de la Chine, ont atteint un nouveau pic avec les lAi??gislatives de septembre 2016 et l’Ai??lection d’une poignAi??e de candidats demandant une plus grande autonomie vis-Ai??-vis de la Chine. Cai??i??est dans ce climat que se tiendra, en mars 2017, l’Ai??lection du chef du gouvernement de Hong Kong. Leung Chun-ying, l’impopulaire dirigeant sortant, accusAi?? par ses opposants d’A?tre la marionnette de PAi??kin, a dai??i??ores et dAi??jAi?? annoncAi?? qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat.

Mais le mode de scrutin pour Ai??lire la tA?te de l’exAi??cutif de l’ancienne colonie britannique ai??i?? vote d’un comitAi?? Ai??lectoral composAi?? d’Ai??lites acquises Ai?? PAi??kin ai??i?? est en soi critiquAi?? par les partisans de davantage d’indAi??pendance. D’ailleurs, de lai??i??aveu mA?me de la dAi??putAi??e dAi??mocrate Claudia Mo, « quel que soit le nouveau chef du gouvernement, il sera choisi par PAi??kin ».

Rwanda

PrAi??sident du Rwanda depuis le 17 avril 2000, Paul KagamAi?? est en rAi??alitAi?? l’homme fort du pays depuis 1994 lorsque son ex-rAi??bellion tutsi a chassAi?? du pouvoir les extrAi??mistes hutu et mis fin au gAi??nocide dAi??clenchAi?? trois mois auparavant ai??i?? environ 800 000 morts, essentiellement parmi la minoritAi?? tutsi. Paul KagamAi?? a dai??i??ores et dAi??jAi?? annoncAi?? quai??i??il serait candidat Ai?? sa propre succession lors du scrutin prAi??sidentiel dai??i??aoAi??t 2017. Rien ne sai??i??y oppose depuis lai??i??adoption en dAi??cembre 2015 dai??i??une rAi??forme de la Constitution destinAi??e Ai?? lui permettre de se prAi??senter pour un troisiA?me mandat.

Quid de lai??i??opposition ? La Constitution du Rwanda consacre le multipartisme, mais il n’existe pratiquement pas d’opposition, le Front patriotique rwandais (FPR) du prAi??sident Kagame contrA?lant d’une main de fer les sphA?res politique, sociale et Ai??conomique du pays. Frank Habineza, le prAi??sident du Parti dAi??mocratique vert, seule formation d’opposition reconnue par le gouvernement rwandais, a toutefois annoncAi?? sa candidature Ai?? la prAi??sidentielle d’aoAi??t 2017. « Nous voulons apporter la dAi??mocratie Ai?? ce pays », a-t-il dAi??clarAi?? Ai?? la presse. Le scAi??nario sera-t-il diffAi??rent cette fois ? En juillet 2010, peu avant la prAi??cAi??dente Ai??lection prAi??sidentielle, le corps du vice-prAi??sident de ce parti avait Ai??tAi?? retrouvAi?? dans un marais. Frank Habineza avait dA?s lors quittAi?? le Rwanda pour la SuA?de, avant d’y revenir en 2012. Paul Kagame avait finalement Ai??tAi?? rAi??Ai??lu avec plus de 90 % des voix.

Chili

Qui succA?dera Ai?? Michelle Bachelet en novembre 2017 ? Au pouvoir depuis 2014 aprA?s un premier mandat en 2006, la prAi??sidente socialiste a atteint des records dai??i??impopularitAi?? dans le pays. Plusieurs candidats se sont dAi??jAi?? dAi??clarAi??s, comme la fille de Salvador Allende, lai??i??ancien prAi??sident socialiste chilien renversAi?? en 1973 par le gAi??nAi??ral Augusto Pinochet. Le prAi??sident socialiste Ricardo Lagos qui a gouvernAi?? le Chili entre 2000 et 2006 briguera aussi un nouveau mandat. Ai??galement en lice : JosAi?? Miguel Insulza, lai??i??ex-secrAi??taire gAi??nAi??ral de lai??i??Organisation des Ai??tats amAi??ricains. Ai?? droite, lai??i??homme dai??i??affaires et prAi??sident de 2010 Ai?? 2014, Sebastian PiAi??era, est dAi??jAi?? prAi??sentAi?? comme favori par les sondeursai??i??mA?me sai??i??il nai??i??a pas encore fait acte de candidature.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *