Home / ÉCONOMIE / L’Iran commande 100 Airbus

L’Iran commande 100 Airbus

Airbus a confirmé, jeudi, l’achat par l’Iran de 100 avions, dont plusieurs A350, dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre Téhéran et les pays occidentaux. Les livraisons démarreront début 2017.

L’Iran vient de finaliser une commande de 100 avions court et long-courriers avec le constructeur européen Airbus. Téhéran a acheté 46 exemplaires de la famille de court-courriers A320, 38 long-courriers de la famille A330 et 16 exemplaires de l’A350, le dernier long-courrier d’Airbus, précise le constructeur dans un communiqué. Aucun A380 n’a été acheté comme prévu initialement.

Les livraisons démarreront début 2017, ajoute Airbus.

economie
Airbus
Iran
Economie
L’Iran commande 100 Airbus

inPartager
0print

© Oli Scarff, AFP | L’Iran a finalisé une commande de 100 avions avec le constructeur européen Airbus.
Texte par FRANCE 24
Dernière modification : 22/12/2016
Airbus a confirmé, jeudi, l’achat par l’Iran de 100 avions, dont plusieurs A350, dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre Téhéran et les pays occidentaux. Les livraisons démarreront début 2017.

L’Iran vient de finaliser une commande de 100 avions court et long-courriers avec le constructeur européen Airbus. Téhéran a acheté 46 exemplaires de la famille de court-courriers A320, 38 long-courriers de la famille A330 et 16 exemplaires de l’A350, le dernier long-courrier d’Airbus, précise le constructeur dans un communiqué. Aucun A380 n’a été acheté comme prévu initialement.

Les livraisons démarreront début 2017, ajoute Airbus.

Voir l’image sur TwitterVoir l’image sur TwitterVoir l’image sur Twitter
Suivre
Airbus ✔ @Airbus
We have sealed an historic order with #IranAir for 100 jets: 46 #A320 Family, 38 #A330 Family & 16 #A350 aircraft https://goo.gl/thT5S8
14:41 – 22 Déc 2016
642 642 Retweets 1 182 1 182 j’aime
Cette commande intervient dans le cadre de la réouverture des relations commerciales entre l’Iran et les pays occidentaux, près d’un an après la levée des sanctions liées à son programme d’enrichissement nucléaire.

En janvier 2016, lors de la venue du président iranien Hassan Rohani à Paris, Téhéran s’était engagé à commander 118 avions à Airbus pour un montant estimé à 22,8 milliards d’euros.

>> À lire : L’Iran passe commande de 118 Airbus pour 22,8 milliards d’euros… mais pas que

Concurrence de Boeing

Il y a environ deux semaines, c’est avec le constructeur américain Boeing que Iran Air avait signé un contrat pour l’achat de 80 appareils. Ce contrat de 16,6 milliards de dollars (15,7 milliards d’euros) doit permettre le renouvellement de la flotte vieillissante d’Iran Air.

En septembre, Boeing et son concurrent européen Airbus avaient obtenu le feu vert des États-Unis pour vendre des avions neufs à l’Iran. Les deux constructeurs avaient pu entamer des négociations commerciales avec l’Iran, après l’accord sur le nucléaire de juillet 2015 avec les grandes puissances occidentales qui a allégé l’embargo économique contre l’Iran.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *