Home / ACTUALITE / AUSTRALIE: LA POLICE DAi??JOUE UN « COMPLOT TERRORISTE » POUR NOAi??L

AUSTRALIE: LA POLICE DAi??JOUE UN « COMPLOT TERRORISTE » POUR NOAi??L

La police australienne a annoncAi?? vendredi avoir dAi??jouAi?? un « complot terroriste » inspirAi?? par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), en arrA?tant sept personnes qui projetaient plusieurs attentats le jour de NoAi??l dans le centre de Melbourne.

Le chef de la police de l’Etat de Victoria (sud-est de l’Australie), Graham Ashton, a prAi??cisAi?? que les personnes interpellAi??es projetaient d’attaquer, Ai?? l’aide d’explosifs, d’armes Ai?? feu et de couteaux, des lieux emblAi??matiques de Melbourne comme la gare, la Place de la FAi??dAi??ration et la cathAi??drale Saint-Paul.

« Ces deux derniA?res semaines, (…) nous avons dAi?? mener une enquA?te criminelle relative Ai?? la formation de ce que nous pensons A?tre un complot terroriste », a dAi??clarAi?? Graham Ashton devant la presse.

« Nous pensons qu’il y avait l’intention de mener ce que nous appelons une attaque Ai?? modes multiples, probablement le jour de NoAi??l. L’attaque (…) devait comprendre une explosion, l’utilisation d’explosifs, et nous avons des preuves », a-t-il poursuivi.

Les enquA?teurs estiment que les suspects prAi??voyaient Ai??galement d’employer d’autres armes, notamment des couteaux et des armes Ai?? feu, dans la deuxiA?me ville d’Australie.

Les cibles de ce « complot terroriste » Ai??taient toutes situAi??es dans le centre de Melbourne, non loin du terrain de cricket, oA? environ 100.000 personnes sont attendues pour le match test Australie-Pakistan le 26 dAi??cembre.

Sur les sept personnes interpellAi??es vendredi matin, cinq restent incarcAi??rAi??es. Toutes Ai??taient surveillAi??es depuis plusieurs semaines.

Parmi les cinq suspects en dAi??tention, quatre sont nAi??s en Australie et sont d’origine libanaise, et le cinquiA?me est nAi?? en Egypte mais a acquis ensuite la nationalitAi?? australienne. Tous sont A?gAi??s d’une vingtaine d’annAi??es.

« Nous considAi??rons qu’ils se sont certainement autoradicalisAi??s, mais ont Ai??tAi?? inspirAi??s par l’EI et la propagande de l’EI », a expliquAi?? M. Ashton. « Si nous n’avions pas dAi??jouAi?? cette attaque, elle aurait Ai??tAi?? trA?s grave, cela ne fait aucun doute », a affirmAi?? le chef de la police.

Selon lui, cette attaque aurait pu faire « un grand nombre de morts et de blessAi??s ».

Ce complot a Ai??tAi?? dAi??jouAi?? alors que l’Australie a relevAi?? son niveau d’alerte aprA?s l’attentat qui a fait lundi soir 12 morts sur un marchAi?? de NoAi??l Ai?? Berlin. L’attaque a Ai??tAi?? revendiquAi??e par le groupe Etat islamique.

Et mercredi, une camionnette remplie de bonbonnes de gaz avait explosAi?? devant le siA?ge d’une organisation chrAi??tienne Ai?? Canberra, la capitale australienne. Mais la police estime que l’incident n’avait aucun mobile politique ou religieux.

Le Premier ministre Malcolm Turnbull a remerciAi?? vendredi les services de sAi??curitAi?? et de police, affirmant qu’ils avaient permis d’Ai??viter une probable catastrophe.

« Il s’agit d’un des plus importants complots terroristes que nous ayons dAi??jouAi?? ces derniA?res annAi??es », a estimAi?? le Premier ministre. « Nous approchons de NoAi??l, une pAi??riode au cours de laquelle nous nous rassemblons dans la paix et l’amour avec nos familles. Ces terroristes cherchaient Ai?? bouleverser tout Ai??a ».

Mais « ils sont en dAi??tention. Ils ne constituent plus une menace pour les Australiens », a-t-il affirmAi??.

Au cours des deux derniA?res annAi??es, 12 tentatives d’attentats ont Ai??tAi?? dAi??jouAi??es sur le sol australien, selon les autoritAi??s.

Quatre attentats ont cependant rAi??ussi, notamment le meurtre d’un policier Ai?? Sydney l’an dernier.

La police antiterroriste a procAi??dAi?? Ai?? un grand nombre d’arrestations depuis fin 2014. Le jeune A?ge et le niveau de radicalisation des personnes interpellAi??es inquiA?te particuliA?rement les autoritAi??s.

Source: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *