Home / EUROPE / Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: la police allemande parle d’une «probable attaque terroriste»

Un camion fonce dans un marché de Noël à Berlin: la police allemande parle d’une «probable attaque terroriste»

Un camion a foncé sur la foule lundi soir dans un marché de Noël dans le cœur de Berlin-ouest, faisant au moins douze morts et 48 blessés, selon la police, qui penche pour un attentat et pense en avoir arrêté l’auteur. Ce drame rappelle par ses circonstances l’attentat au camion-bélier du 14 juillet à Nice en France, le soir de la fête nationale, sur la Promenade des Anglais.

Un camion immatriculé en Pologne a foncé intentionnellement sur la foule de l’un des marchés de Noël les plus achalandés de Berlin lundi soir, faisant au moins 12 morts et 48 blessés. Des agents spéciaux de la police ont fait irruption mardi matin à 4h dans un hangar de l’aéroport berlinois Tempelhof, selon le quotidien allemand Die Welt. Une perquisition dans le cadre de l’attaque, selon le journal.

Les forces spéciales allemandes ont investi mardi matin un lieu d’accueil de fortune pour réfugiés situé dans l’ancien aéroport de Berlin, indiquent les médias locaux. Quatre jeunes hommes ont été interrogés mais personne n’a été interpellé, selon les autorités. L’ancien aéroport constitue le plus grand site d’accueil de réfugiés à Berlin. L’opération, menée de 3h00 à 8h00, a mobilisé 250 agents.

« Probable attentat terroriste »

La police de Berlin a annoncé mardi qu’elle traitait comme un « probable attentat terroriste » cette affaire. « Nos enquêteurs estiment que le camion a été intentionnellement dirigé dans la foule du marché de Noël », a déclaré tôt mardi matin la police de Berlin sur Twitter. Elle a indiqué qu’elle enquêtait sur un « probable attentat terroriste ».

Dans la nuit, le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, avait déjà déclaré que « beaucoup de raisons » laissaient penser qu’il s’agissait d’un attentat. L’enquête a été confiée au parquet fédéral, compétent pour les affaires de terrorisme. De la même manière, le ministre disait avoir « beaucoup de raisons » de croire que le suspect interpellé peu après les faits était le conducteur du poids lourd, immatriculé en Pologne, qui a effectué une course mortelle sur l’un des marchés de Noël les plus fréquentés de la capitale allemande, vers 20h00.

L’homme arrêté pourrait être pakistanais ou afghan

Selon des sources au sein des services de sécurité citées par l’agence de presse allemande DPA, l’homme pourrait être pakistanais ou afghan. Il serait arrivé en Allemagne comme demandeur d’asile en février 2016. La police s’est refusé à commenter ces informations. L’homme serait arrivé en Allemagne en février après avoir emprunté la route des Balkans, selon les conclusions des autorités. Il aurait séjourné dans un camp de réfugiés. L’identification exacte de l’individu est difficile car il aurait emprunté différents noms.

La crainte d’attentats d’ampleur nourrit le débat politique en Allemagne depuis plus d’un an. Les populistes de droite estiment ainsi que la chancelière Angela Merkel a mis en danger son pays en l’ouvrant en 2015 à près de 900.000 demandeurs d’asile, originaires pour l’essentiel du monde musulman.

Un bilan provisoire du drame de lundi fait état d’au moins « 12 morts » et 48 personnes hospitalisées, dont certaines dans un état grave. Aucune indication n’a été donnée sur l’identité des victimes, si ce n’est que l’une d’entre elle était dans la cabine du camion, un ressortissant polonais, selon la police. Mme Merkel n’a pas réagi dans les heures qui ont suivi, mais son porte-parole a indiqué sur Twitter qu’elle était « en deuil ».

Spurce: AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *