Home / EUROPE / Un an aprA?s les attentats de Paris, l’entente France-Belgique pas toujours cordiale

Un an aprA?s les attentats de Paris, l’entente France-Belgique pas toujours cordiale

582b19f9cd70735194a23787

Lai??i??Ai??quipe commune dai??i??enquA?te a connu des soubresauts, malgrAi?? les bonnes relations entre les procureurs.
Il y a la version officielle : celle dai??i??une enquA?te commune efficace, vantAi??e par les responsables politiques des deux pays. Et la version officieuse : celle dai??i??une Ai??quipe qui sai??i??est dAi??chirAi??e, au risque de rompre. Peu aprA?s les attentats du 13 novembre 2015, la presse et certains politiciens hexagonaux tanAi??aient la responsabilitAi?? de la Belgique, poussant Charles Michel Ai?? dAi??clarer : « Je nai??i??accepte pas les critiques qui visent Ai?? dAi??nigrer nos services de renseignement ».

Rapidement, la coopAi??ration franco-belge a connu des ratAi??s. On se souvient de la stupeur du procureur de la RAi??publique de Paris FranAi??ois Molins apprenant de la bouche des journalistes que le parquet fAi??dAi??ral avait diffusAi?? nom et photos de Mohamed Abrini (lire ci-contre).

Pour autant , il fallait Ai??uvrer de concert. DA?s lors, les deux pays ont montAi?? une joint investigation team (Ai??quipe commune dai??i??enquA?te). ConcrA?tement, des policiers belges et franAi??ais se sont retrouvAi??s ensemble sur le terrain. Mais la pression mAi??diatique dAi??mesurAi??e a fait se dAi??sintAi??grer lai??i??entente. Pour le dire ainsi : de nombreuses informations de taille se sont retrouvAi??es dans la presse franAi??aise. Certaines ne pouvaient provenir que de la toute petite Ai??quipe franco-belge. Les Belges ont donc pensAi?? que leurs collA?gues dai??i??outre-QuiAi??vrain avaient balancAi??. Ou du moins quai??i??ils faisaient passer les informations Ai?? leur hiAi??rarchie qui, elle, balanAi??ait.

Une source franAi??aise proche de lai??i??enquA?te explique ainsi que « les policiers franAi??ais se sont demandAi??s sai??i??il ne valait pas mieux rentrer chez eux, Ai??tant donnAi?? le degrAi?? de fA?cherie ». En effet, il est arrivAi?? que les enquA?teurs franAi??ais soient complA?tement mis de cA?tAi?? par leurs homologues.

Le pire moment fut celui du jour de lai??i??arrestation de Salah Abdeslam, le 18 mars dernier, rue des Quatre Vents. La pression Ai??tait alors maximale sur la Belgique qui craignait, Ai?? juste titre, quai??i??un attentat ne se produise. Plusieurs journalistes belges savaient alors que le seul survivant du commando des attentats avait laissAi?? son ADN sur un verre de la planque de Forest, oA? le djihadiste Mohamed BelkaA?d avait Ai??tAi?? tuAi?? quatre jours plus tA?t. Lai??i??information Ai??tait capitale.

Pour des raisons de sAi??curitAi?? nationale, la presse belge avait acceptAi?? de taire cette information et ne pas handicaper lai??i??arrestation du suspect.

Or, dans lai??i??aprA?s-midi le site internet de Lai??i??Obs dAi??voile lai??i??info. Et accAi??lA?re la mise en place de la souriciA?re de la rue des Quatre Vents. Les enquA?teurs belges sont persuadAi??s que ce sont leurs homologues franAi??ais qui ont donnAi?? le scoop.

Relation de cause Ai?? effet ? AprA?s lai??i??attentat du 22 mars Ai?? Maelbeek et Brussel National, ce nai??i??est pas vers la France que se tourne la Belgique pour travailler de concert mais vers les Ai??tats-Unis (lire ci-contre). Enfin, le procureur fAi??dAi??ral ne peut sai??i??empA?cher de distiller des piques vers une France « un peu triomphaliste », comme dans une interview Ai?? La DH , en aoAi??t.

InterrogAi?? Ai?? ce sujet, le parquet fAi??dAi??ral prAi??cise, au sujet des fA?cheries : « Nous ne sommes pas au courant mais le procureur fAi??dAi??ral nai??i??a aucun contact avec les policiers franAi??ais. Il nai??i??y a jamais eu la moindre fA?cherie entre les procureurs Molins et Van Leeuw, qui dirigent les enquA?tes. Les relations entre les deux hommes sont excellentes », fait-il valoir, ce quai??i??on confirme de lai??i??autre cA?tAi?? de la frontiA?re.

Dernier exemple en date : le rA?le dai??i??Oussama Atar. Des sources franAi??aises haut placAi??es ont confirmAi?? lai??i??information du Monde indiquant que ce Bruxellois Ai??tait le fameux Abou Ahmad, coordinateur en Syrie des attentats de Paris. Le procureur fAi??dAi??ral a rAi??duit cette allAi??gation Ai?? une « hypothA?se de travail parmi dai??i??autres ». DAi??cidAi??ment, la Belgique ne veut plus A?tre le petit frA?re qui courbe lai??i??Ai??chine.

Almouwatin: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *