Home / ÉCONOMIE / Apprivoiser et dompter Facebook pour en extraire le meilleur

Apprivoiser et dompter Facebook pour en extraire le meilleur

678b696e-a764-11e6-be56-f08394faa2d8_original

Le réseau social américain accepte de se laisser dompter et brider. Découvrez ces options qui préserveront votre vie privée.

Facebook est loin, très loin de s’essouffler. Que du contraire! Avec 1,8 milliard de membres actifs, la plate-forme de Mark Zuckerberg domine outrageusement le monde des réseaux sociaux. C’est la référence, la forteresse inexpugnable, le carrefour incontournable.

Exode des jeunes, percée de Snapchat? Le colosse américain déjoue les pronostics et continue plus que jamais de progresser. Si certains concurrents font leur trou, c’est en complément du mammouth, pas en remplacement. On adopte d’autres réseaux mais on conserve son Facebook. Tout simplement parce que tous nos contacts y sont aussi.

Formidable outil de communication et de partage, le grand F est aussi un espion hors pair, un vampire soucieux de planter ses crocs dans notre gorge virtuelle pour s’alimenter au flot généreux de nos données personnelles.

Pire, par défaut, un compte Facebook tout juste balancé en ligne est une auberge espagnole, une galerie ouverte au grand public.

Heureusement, avec un minimum de discipline et d’application, il est tout à fait possible d’apprivoiser le service pour contrôler sa propension à l’indiscrétion. Objectif final: en extraire le meilleur.

Qui peut voir mon contenu?

Premier réflexe salvateur, modifier et configurer la Confidentialité dans les Paramètres est un passage obligé C’est là que vous allez pouvoir décider Qui peut voir mon contenu?, Qui peut me contacter? et Qui peut me trouver avec une recherche?.

À la question subsidiaire Qui peut voir vos futures publications?, il est préférable d’abandonner définitivement l’option Public, qui permet à quiconque de consulter librement ce que vous relayez sur votre mur.

Mieux, il n’est pas obligatoire de traiter tous vos Amis Facebook sur un pied d’égalité. Car dans l’absolu, il n’est pas nécessairement opportun de partager avec vos collègues les photos d’une fête familiale très privée. Soulagement, le réseau vous laisse gérer le cloisonnement en Listes placées sous votre contrôle.

Sur votre navigateur, cherchez la rubrique Amis dans la colonne de gauche et cliquez sur Plus pour accéder aux Listes. C’est à cet endroit précis que vous allez classer vos contacts dans des listes séparées: famille, collègues, connaissances, clients, etc.

À chaque publication d’un Statut ou d’une Photo/Vidéo, vous aurez l’opportunité de sélectionner la/les Liste(s) des Amis qui auront le droit de visualiser ce contenu précis.

Cela règle partiellement par extension la question épineuse de la publication de photos de nos enfants sur les réseaux sociaux. Doit-on s’interdire d’en publier? Les restreindre à la famille et aux personnes de confiance via des Listes habilement dressées élimine la menace des rôdeurs indiscrets.

La fin de l’identification sauvage

Quid des publications de vos contacts? Que faire si vous ne souhaitez pas être identifié à tout-va dans des publications générées par votre tissu de connaissances?

Alléluia, vous avez la possibilité de bloquer l’identification jusqu’à ce que vous preniez la décision de l’accepter / la refuser.

Dans les Paramètres de votre compte Facebook, il suffit d’activer l’option baptisée Examiner les publications dans lesquelles vos amis vous identifient avant qu’elles n’apparaissent sur votre journal?.

Sans votre accord, les publications qui vous «taggent» (identifient) seront refoulées par défaut de votre Fil d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *