Home / ACTUALITE / L’ARBITRE EXCLUT LE MAUVAIS JOUEUR LORS DE STANDARD-MOUSCRON: « LES LIÉGEOIS ONT MURMURÉ LE NUMÉRO DE TREZEGUET À L’ARBITR

L’ARBITRE EXCLUT LE MAUVAIS JOUEUR LORS DE STANDARD-MOUSCRON: « LES LIÉGEOIS ONT MURMURÉ LE NUMÉRO DE TREZEGUET À L’ARBITR

487669266_b9710161986z-1_20161107094852_000_gs57ui89k-6-0

Les joueurs et l’entraîneur de Mouscron ont mal digéré la décision de M. Van de Velde d’exclure Trezeguet, alors que ce dernier n’était pas impliqué sur la faute sur Cissé.

Tollé sur Joeri Van de Velde après la rencontre entre le Standard et Mouscron : à la 82e minute de jeu, l’arbitre du duel wallon a donné une deuxième carte jaune synonyme d’exclusion à Trezeguet, alors que ce dernier n’était même pas impliqué sur la faute de Stojanovic sur Cissé. Une énorme bourde qui rappelle la mauvaise carte rouge donnée par Luc Wouters au Malinois Paulussen alors que Rits était la personne à exclure…

Du côté de Mouscron, la pilule a du mal à passer, et une plainte pourrait bien survenir… « C’est la deuxième fois qu’une erreur de ce type intervient en très peu de temps dans le championnat de Belgique. Cela devient lourd. La logique voudrait au moins que Trezeguet ne soit pas suspendu. En attendant, nous sommes pénalisés », explique le directeur sportif de Mouscron Yuri Selak.

Jankovic : « Trezeguet méritait une 2e jaune »

David Hubert, le capitaine des Hurlus, est pour sa part furieux envers… les joueurs du Standard ! « Bien sûr que j’en veux aux Liégeois. J’ai bien vu ce qui s’est passé. Tous les Rouches sont allés murmurer le numéro 10, celui de Trezeguet, à l’oreille du staff arbitral », affirme Hubert. « J’ai aussi vu leurs sourires moqueurs quand la deuxième jaune est tombée pour notre attaquant. Il y a des limites à ne pas dépasser. Jankovic est un bon entraîneur et il n’a pas besoin de faire de telles choses. Que le Standard ou les grands clubs ne se plaignent pas du niveau de l’arbitrage s’ils agissent de la sorte. Et puis, le Standard n’a pas besoin de cela pour gagner un match. »

Aleksandar Jankovic, l’entraîneur du Standard, confirme pour sa part que le banc a pu influencer l’arbitre : « Quand une action litigieuse a lieu, il est normal de voir les deux bancs se prêter au jeu de l’influence. Nous savions que Trezeguet avait déjà reçu une jaune et nous estimions qu’il méritait d’en recevoir un second pour son tacle sur Junior quelques minutes avant ». Une défense qui risque de mal passer auprès de l’arbitrage et de l’Union belge de football

Almouwatin: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *