Home / POLITIQUE / CETA: Charles Michel dénonce une « radicalisation » des positions de la Wallonie

CETA: Charles Michel dénonce une « radicalisation » des positions de la Wallonie

5809d06ecd701ccd4d7ddd7a

Le Premier ministre Charles Michel n’est « pas rassuré » par l’évolution actuelles des dernières négociations avec la Wallonie concernant l’accord de libre échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA). « J’ai le sentiment qu’il y a une radicalisation des positions » exprimées par le gouvernement wallon, a indiqué M. Michel à son arrivée au somment « On a passé la nuit à tenter de trouver des formules, des solutions. J’ai moi-même eu un contact avec Justin Trudeau, afin de voir quelles étaient encore les capacités de prendre en compte les préoccupations exprimées », a-t-il expliqué.

Le Premier ministre a souligné que le dialogue était toujours en cours et que le moment de vérité approchait.

Almouwatin: Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *