Home / ACTUALITE / Il est grand temps de marquer, Stanciu !

Il est grand temps de marquer, Stanciu !

57ec946dcd70f8c39270b96c

L’homme à 10 millions – complimenté puis descendu – retrouve son sauveur, Tielemans.
9h06, hier matin à Zaventem. Alors que les dirigeants ont déjà rejoint la porte A38, les entraîneurs et joueurs arrivent seulement au comptoir d’enregistrement. Parmi eux, Youri Tielemans. « Prêt pour jouer? » lui demandons-nous. Tielemans lève le pouce. Il est vraiment un miraculé. Il y a deux semaines, sa cheville était encore en compote, après un tacle azéri.

Le retour de Tielemans est une excellente nouvelle pour Nicolae Stanciu. L’homme à 10 millions a été insuffisant lors des trois derniers matches : à Genk, contre OHL et Westerlo. Les trois matches que Tielemans n’a pas joués. Ce n’est pas un hasard. Après ses deux premiers matches (Charleroi et Qäbälä), il avait déjà été comparé aux plus grands meneurs de jeu de l’histoire du club.

Lundi, à la VRT, Jan Mulder a coupé Stanciu en morceaux. « J’attends beaucoup plus de sa part! » s’indignait l’icône d’Anderlecht. « À Genk, il s’est fait manger par Pozuelo et Susic. Contre Westerlo, il n’a pas du tout eu voix au chapitre. Il était largement insuffisant. C’est inquiétant. Il doit élever son niveau de jeu. Je commence à douter de son talent. Il a un trop petit rayon d’action. Il doit travailler dans une salle de fitness et mieux se préparer mentalement. »

En l’absence de Tielemans, le problème était plutôt tactique. Stanciu a tellement reculé dans le jeu, qu’il ne jouait plus en 10 mais en 6. Et ce n’est pas là qu’il peut déployer ses qualités. Autre question qui mérite d’être posée : Stanciu est-il assez fort physiquement pour faire le travail (défensif) que Weiler réclame de chaque joueur ? On en doute… Et puis, il doit évidemment s’adapter au championnat belge, dont le niveau est plus élevé que le roumain.

Entre-temps, ses stats ne plaident pas en sa faveur. Alors qu’il a joué 463 minutes et a donne tous les corners et coups francs (indirects), son compteur est bloqué à deux assists: un contre Qäbälä et un contre OHL. Et ses buts ? Non, il n’a toujours pas marqué. Pourtant, il a tenté sa chance de partout sur le terrain, provoquant parfois la frustration de ses équipiers.

Stanciu n’a jamais été un buteur né. La saison passée, il en a inscrit 12 en championnat, ce qui est son record personnel. En équipe nationale, il en a quatre, mais tous inscrits en matches amicaux.

Mais Stanciu est venu à Anderlecht pour briller dans les grands matches, comme le faisaient Rensenbrink et Lozano. Saint-Étienne et le Standard sont plus sexy qu’OHL et que Westerlo, dont il ne connaissait sans doute même pas l’existence avant de signer au Sporting. À lui de mettre les points sur les i dès ce soir.

Almouwatin:Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *