Home / ACTUALITE / Theo Francken veut expulser Farid Bamouhammad

Theo Francken veut expulser Farid Bamouhammad

57b5641635704fe6c1dad697

Almouwatin:DH

Une première tentative a été rejetée au bout de cinq ans (!) par le Conseil du Contentieux des Étrangers
Ce n’est pas la première fois que la Belgique veut se débarrasser de Farid Bamouhammad, 45 ans, alias Farid le Fou, réputé le détenu le plus dangereux du Royaume, qui a été transféré des dizaines de fois d’une prison à l’autre

En mars 2011, le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Melchior Wathelet (cdH), signait un ordre d’expulsion pour ce criminel de nationalité française et d’origine algérienne

Mais l’homme alla en appel auprès du Conseil du Contentieux des Étrangers. En cas de feu vert, il pouvait être renvoyé en France. Il aura pourtant fallu cinq ans, jusqu’en mars de cette année, pour que le Conseil rende sa décision

Et le jugement est négatif pour le gouvernement. Farid Bamouhammad peut donc rester dans notre pays

On ignore pourquoi il a fallu si longtemps pour parvenir à une décision. Mais selon nos informations, c’est le secrétaire d’Etat Theo Francken (N-VA), apprenant par hasard qu’il n’y avait pas encore eu d’avis rendu dans ce dossier, qui avait demandé qu’il soit traité en procédure accélérée

Le Conseil a tenu compte qu’en prison, Farid Bamouhammad ne recevait pas uniquement la visite de sa mère française, comme l’affirmait le service des Affaires étrangères. La liste des visiteurs à la prison de Bruges prouve que Le Fou a également reçu la visite de sa petite amie belge, V. J., avec laquelle il affirme nouer une relation sentimentale depuis trois ans

De plus, Farid Bamouhammad est le père de deux enfants de 13 et de 20 ans, de nationalité belge. Cela paraît donc assez compliqué de vouloir lui faire quitter le territoire

Mais Theo Francken (N-VA) ne se tient pas pour battu. Il a donné ordre au service des Affaires étrangères de rassembler tous les éléments pour parvenir à expulser Farid Bamouhammad

Fort de ces documents, il va signer dans les prochaines semaines un ordre d’expulsion. Cet ordre sera envoyé à la Commission consultative des étrangers qui doit donner son avis en cas d’expulsion d’un citoyen de l’Union européenne

Cet avis n’est pas contraignant. Même s’il est rejeté, Theo Francken peut signer l’ordre d’expulsion. Mais dans ce cas, il y a fort à parier que l’avocat de Farid Bamouhammad se pourvoira à nouveau en appel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *