Home / ACTUALITE / Charleroi: un ex-réfugié arrêté pour participation à une organisation terroriste

Charleroi: un ex-réfugié arrêté pour participation à une organisation terroriste

57a487a135704fe6c1d0bfaf

Almouwatin:DH

Un Irakien de 25 ans a été interpellé lors d’un contrôle routier, lundi dernier

Lors de son passage au centre Fedasil de Jumet (Charleroi), le suspect aurait eu des liens avec un compatriote qui a été placé sous mandat d’arrêt pour participation à une organisation terroriste en janvier 2016, a-t-on appris vendredi. Au début de l’année, Basman A. (Assanad), un réfugié irakien qui se trouvait au centre Fedasil de Jumet avait été trouvé en possession d’un drapeau de l’Etat islamique et de documents vidéos suspects. L’homme avait été placé sous mandat d’arrêt pour participation à une organisation terroriste et se trouve toujours en détention préventive

A la mi-juillet, une série de perquisitions ont été menées à Charleroi et Roulers dans ce même dossier. Elles visaient une dizaine de réfugiés irakiens venus de Bagdad et Mossoul qui auraient fait partie d’un groupe proche de Daesh. Ils seraient arrivés séparément en Belgique où ils ont été accueillis dans des centres pour réfugiés. Ils auraient également reçu le soutien logistique d’une femme, résidant à Charleroi et entretenant des liens avec la cellule de Verviers. C’est d’ailleurs la visite en prison de cette dernière auprès de Basman A. qui avait attiré l’attention des forces de l’ordre. Pour l’heure, cette femme n’a pas été placée sous mandat d’arrêt. Une dizaine de suspects avaient été ciblés lors de ces perquisitions, mais ceux-ci n’avaient pas été inculpés

Lundi, un contrôle routier a permis l’interpellation de Mohammad A. (Al Fahdawi), un Irakien de 25 ans qui était recherché par les enquêteurs. Lors de son passage au centre Fedasil de Jumet, il aurait eu des contacts avec Basman A.. Placé sous mandat d’arrêt pour participation à une organisation terroriste, il a comparu ce vendredi devant la chambre du conseil de Charleroi qui prendra sa décision dans le courant de l’après-midi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *